Progrès importants dans la collaboration.

CFF Cargo et les associations de l'industrie du bois et de l'économie forestière tirent un bilan positif de leur projet commun visant à améliorer la collaboration. Ils souhaitent continuer à se réunir régulièrement pour échanger leurs expériences.

En été 2007, les associations de l'industrie du bois comme Lignum, l'Economie forestière Suisse ou l'IBS (Industrie du bois suisse), ainsi que de grandes entreprises ont lancé un projet conjointement avec CFF Cargo, afin de s'attaquer aux lacunes dans la collaboration. L'insatisfaction de la filière bois à l'égard de la société ferroviaire qui transporte chaque année plus de 50 000 wagons pour le compte de l'industrie du bois et du papier suisse. CFF Cargo espère de ce projet commun une fiabilité plus élevée dans la planification et un dialogue renforcé, tant sur les difficultés constatées dans l'exécution opérationnelle que sur les perspectives d'avenir d'une filière très hétérogène, qui avait manifesté de vives inquiétudes en 2006, suite à la concentration du trafic de marchandises par wagons complets. La priorité des travaux communs n'était pas de reprendre la desserte des stations de chargement non rentables pour CFF Cargo, mais de développer le réseau d'un point de vue qualitatif. «Ces travaux ont débouché sur d'importants progrès», déclare Christoph Starck de Lignum, sous la houlette duquel la filière s'est engagée dans le projet. Même satisfaction pour CFF Cargo, selon Peter Schär, Responsable Marketing & Sales: «Le projet nous a rapprochés, nous comprenons maintenant mieux nos attentes et besoins mutuels.»

Concept de nettoyage et planification des capacités

A maintes reprises par le passé, le nettoyage des installations de débord avait donné lieu à des désaccords entre les expéditeurs et CFF Cargo. Les responsabilités ont désormais été conjointement définies avec précision et convenues de manière ferme pour la filière. Les premiers essais pilotes menés à Oensingen et Olten Hammer ont été couronnés de succès. Après un nouveau test en Suisse orientale, le concept devrait être appliqué sur toutes les cours de débord.

Depuis l'automne 2008, les mesures convenues ont également pour effet d'éviter les surréservations. Le Service Clientèle de CFF Cargo surveille les points de chargement critiques et informe l'expéditeur à temps en cas de surréservation.
CFF Cargo et les partenaires entendent poursuivre un développement du réseau conforme au marché. L'industrie du bois est au cœur d'une concurrence internationale ce qui peut, à l'heure actuelle, entraîner de rapides changements structurels et de brusques décalages d'importants flux de marchandises. «Pour les expéditeurs de bois, il est crucial que le futur réseau de débord couvre un territoire suffisamment grand et puisse s'adapter avec souplesse aux nouveaux flux de transport», souligne Starck, Directeur de Lignum.

Améliorer le Service Clientèle

d'abord faire l'objet d'une autorisation ou d'un financement. C'est pourquoi CFF Cargo et les associations veulent maintenir le dialogue partenarial. A l'avenir, les partenaires souhaitent se rencontrer au moins une fois par an afin de continuer à améliorer la collaboration et à encourager la compréhension mutuelle.

Contacts pour la presse:

Chemins de fer fédéraux suisses CFF
Service aux médias
Tél.:+41 (0)51 220 41 11
Fax:+41 (0)51 220 43 58
press@sbb.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.
Lignum
Christoph Starck
Tél.:+41 (0)44 267 47 88
Fax:+41 (0)44 267 47 87
starck@lignum.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Contenu complémentaire