Les CFF investissent plus de 2 milliards dans des nouveaux trains à deux étages.

Les CFF ont publié le plus grand appel d’offres de leur histoire pour du matériel roulant dans la Feuille officielle suisse du commerce (FOSC) d’aujourd’hui: de nouveaux trains à deux étages pour le trafic grandes lignes seront achetés pour quelque 2,1 milliards de francs. Au total, les CFF investiront environ 20 milliards de francs jusqu’en 2030 dans l’achat de nouveau matériel roulant et dans la modernisation de la flotte actuelle.

Les CFF investissent à nouveau dans des trains neufs pour leur clientèle. Dans la Feuille officielle suisse du commerce (FOSC) d’aujourd’hui, l’entreprise publie le plus grand appel d’offres de son histoire pour du matériel roulant: les CFF achètent pour quelque 2,1 milliards de francs de nouveaux trains à deux étages pour le trafic grandes lignes. L’appel d’offres porte sur la livraison de 59 trains. En cas de besoin, une option sur des rames supplémentaires est prévue. Les nouveaux trains à deux étages seront mis en service dès 2013 et engagés dans des InterCity (IC) et InterRegio (IR).


Au total 20 milliards de francs pour du nouveau matériel roulant jusqu’en 2030.

Les nouveaux trains à deux étages pour les grandes lignes remplacent du matériel roulant ancien et amorti. Simultanément, ils rendent possible le renforcement urgent de la flotte existante et augmentent sa capacité. En effet, le rail n’a jamais transporté autant de passagers.

Depuis la mise en service de l’horaire Rail 2000 en décembre 2004, le nombre de passagers a augmenté de 30% et l’offre de trains de 26%. Actuellement, les prévisions annoncent une nouvelle augmentation de la demande de l’ordre de 50% jusqu’en 2030. Dans les grandes zones urbaines comme l’arc lémanique et la région zurichoise, on table même sur plus de 100% d’augmentation.

Pour absorber cette évolution, les CFF multiplient les investissements. En effet, rien qu’au cours des deux dernières années, ce sont 2,5 milliards de francs de nouveau matériel qui ont été commandés: 1,5 milliard pour 50 nouvelles rames autotractées à deux étages et 121 voitures avec plancher surbaissé, également à deux étages; 523 millions pour la modernisation de la flotte existante des Nouveaux trains navettes (NTN) avec 140 voitures intermédiaires ainsi que 419 millions pour 32 trains FLIRT supplémentaires. Les CFF prévoient environ 20 milliards de francs d’investissements dans du matériel roulant neuf et dans la modernisation de la flotte actuelle jusqu’en 2030.

L’objectif de ces investissements est d’améliorer encore la qualité et la capacité des trains pour la clientèle. Avec ces investissements dans le matériel roulant, les CFF augmentent le nombre de places assises d’environ 40% jusqu’en 2030. En trafic grandes lignes, ce sont principalement des trains à deux étages qui seront mis en service; ils offrent plus de places que les trains conventionnels. Les CFF investissent simultanément dans des améliorations de la qualité: à l’avenir, seuls des trains climatisés circuleront en trafic régional.

La totalité des investissements dans du nouveau matériel est financée par les CFF avec des fonds propres, que l’entreprise doit générer elle-même.

Contenu complémentaire