La sécurité commence par la prévention.

Depuis le 27 avril, et dans le cadre du programme de prévention RailFair, dix assistants de prévention sont présents dans les gares et dans les trains régionaux de la région lémanique. Ils contribuent, par leur présence et par leurs compétences, à l'amélioration de la sécurité. Dès fin mai 2009, dix assistants de prévention seront également en activité dans la région zurichoise.

Eviter que les clients et le personnel soient confrontés à des situations difficiles: telle est la tâche principale des assistants de prévention, qui sont désormais actifs dans la région lémanique (et dès fin mai en région zurichoise). Les assistants de prévention sont des employés jeunes, en civil, de la police ferroviaire, qui disposent d'expérience dans le domaine du travail avec les jeunes et de la sécurité. Une formation de deux semaines, dispensée par les CFF, la Croix-Rouge et la police ferroviaire les a préparés à leur engagement. Les assistants de prévention, qui patrouillent par deux, sont reconnaissables à l'inscription  «RailFair - prévention» sur leurs gilets.

Le programme de prévention RailFair est en activité depuis 2003. «La prévention est un pilier important de notre concept de sécurité», selon Thomas Weibel, chef de la Sécurité publique aux CFF. En font également partie, en plus des assistants de prévention:

  • Le train écoles (sensibilisation des écoliers)
  • Le parrainage des gares (assistance à la clientèle par des bénévoles)
  • Les grands frères/grandes soeurs (accompagnement des trains régionaux par de jeunes chômeurs)
  • Accompagnateurs de supporteurs (des responsables de supporteurs de clubs de football accompagnent les trains spéciaux de leurs fans lors de matches à l'extérieur)
  • Accompagnants d'élèves (des élèves des classes supérieures et d'autres écoles montrent l'exemple lors des déplacements dans les transports publics).

Arnold Wittwer, chef du centre de compétences pour la prévention des agressions de la police ferroviaire, et Daniel Dorier, chef de la prévention de l'unité CFF Sécurité publique, saluent ce maillon supplémentaire que les CFF ont ajouté à la chaîne de la sécurité. «La prévention est souvent une affaire de responsabilité personnelle. Les assistants de prévention doivent aussi sensibiliser la population à cela.»

Outre la prévention, les CFF contribuent à la sécurité dans les trains et les gares par la lutte contre le vandalisme, par la présence d'agents de trains, de la police ferroviaire, de la police et par la surveillance vidéo.

Davantage d'informations sur le site Internet: www.railfair.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..



La chaîne de la sécurité CFF: soutien pour les voyageurs et pour le personnel. La sécurité des voyageurs et des collaborateurs est un élément de première importance pour les CFF. C'est pour cela que les CFF ont mis en place une large palette de mesures. La chaîne de la sécurité CFF est constituée des éléments suivants :

Avant le voyage:

  • Train écoles, protection des objets par Securitrans, police locale, programme de prévention RailFair, avec parrainage de gares, assistants de prévention et grands frères, projets sociaux locaux, aide en gare.
  • Spécifiquement pour le personnel des trains: formation de base et continue

Pendant le voyage:

  • Programme de prévention RailFair avec assistants de prévention, grands frères, accompagnants d'élèves, trains régionaux et RER équipés de caméras vidéo, contrôles sporadiques, engagement de la police ferroviaire et des polices cantonales lors d'événements spéciaux et le week-end, trains critiques accompagnés par du personnel Securitas et par la police ferroviaire, corps des garde-frontière
  • Spécifiquement pour le personnel des trains: Support en région zurichoise et en Suisse romande (par des agents de trains formés par des spécialistes externes, et qui soutiennent leurs collègues par téléphone lors de situation difficiles).

Après le voyage:

  • Service clientèle, police locale
  • Spécifiquement pour le personnel des trains : formation continue, soutien par les supérieurs après une agression, suivi par le réseau social, poursuites d'office

Contenu complémentaire