Nouveau train CFF d'extinction et de sauvetage à Lausanne.

Un exercice commun des pompiers des CFF et des villes de Genève et Lausanne s'est déroulé aujourd'hui à Lausanne. L'occasion de marquer la signature d'une convention de collaboration entre les CFF et les pompiers professionnels des deux villes, ainsi que l'arrivée à Lausanne d'un nouveau train d'extinction et de sauvetage.

Près de 20 pompiers des CFF, de la ville de Genève et de la ville de Lausanne ont participé ce matin à un exercice commun en gare de Lausanne-Sébeillon, en présence de Pierre Maudet, Conseiller administratif en charge du Département de l'environnement urbain et de la sécurité de la Ville de Genève et de Marc Vuilleumier, Directeur de la sécurité publique et des sports de la Ville de Lausanne. L'occasion d'illustrer la collaboration accrue entre les CFF et les pompiers des villes de Lausanne et Genève, scellée dans une convention de prestations. Désormais, les pompiers lausannois et genevois délègueront du personnel pour desservir, en collaboration avec les pompiers des CFF, le train d'extinction et de sauvetage des CFF, permettant ainsi une meilleure efficacité lors d'interventions importantes.

L'une des vedettes de la démonstration fut également le nouveau train d'extinction et de sauvetage CFF de Lausanne, qui a été inauguré ce matin. Ce nouveau train est composé de trois véhicules. Il pèse au total près de 240 tonnes, peut rouler à 100 km/h, et tracter des charges allant jusqu'à 730 tonnes sur une pente de 27 pour mille. Il peut donc remorquer des trains voyageurs ou marchandises.

On trouve en tête de ce train automoteur diesel un véhicule contenant tout le matériel utile au sauvetage et aux interventions. Vient ensuite le wagon d'extinction: celui-ci peut contenir dans son réservoir 48 000 litres d'eau et 1800 litres d'émulsifiant. Ses canons à eau peuvent projeter 2400 litres d'eau par minute chacun, à une distance de 70 mètres. Enfin, le «véhicule de sauvetage», permet à 60 personnes de prendre place dans un environnement pressurisé et abrité, lors d'interventions dans des tunnels par exemple.

Les pompiers des CFF interviennent sur l'ensemble du réseau à voie normale des chemins de fer, et sont spécialisés dans les interventions dans des endroits difficiles d'accès, comme les tunnels ou sur les ponts ferroviaires. Le sauvetage des personnes et des animaux, ainsi que la préservation de l'environnement et de l'infrastructure sont les tâches principales des spécialistes CFF. Ceux-ci interviennent également lors de déraillement de véhicules ferroviaires, et sont équipés pour remettre des trains sur les voies.

Le corps des pompiers d'entreprise CFF est constitué de 200 personnes à plein temps, réparties sur 15 emplacements en Suisse. Ceux-ci travaillent en étroite collaboration avec les services du feu locaux. Une vingtaine de véhicules routiers (véhicules pour le service de piquet et camions) complètent la flotte des 17 trains d'extinction et de sauvetage répartis sur l'ensemble du réseau. En Suisse romande, Genève, Lausanne et Bienne disposent d'un train d'extinction et de sauvetage.

L'équipe des pompiers CFF de Lausanne se compose de 13 personnes. Une intervention avec le train d'extinction et de secours peut se faire avec quatre personnes. Ce train peut également venir en renfort aux pompiers locaux lors d'intervention aux abords des voies.

Contenu complémentaire