Baptême de l'ICN «Francesco Borromini» à Lugano.

Des membres de la Direction des CFF, le directeur du Département du territoire du canton du Tessin et les représentants politiques de les communes de Lugano et de Bissone ont procédé cet après-midi à la gare CFF de Lugano au baptême du train à caisses inclinables ICN «Francesco Borromini». Cet architecte tessinois est né à BIssone en 1599 et est considéré comme l'un des maîtres du baroque.

Aujourd'hui à Lugano, Andreas Meyer, président exécutif de la Direction des CFF, Marco Borradori, chef du Département du territoire du canton du Tessin et Nicoletta Mariolini, membre de la municipalité de Lugano, ainsi que les représentants de la commune de Bissone, ont baptisé la rame pendulaire ICN «Francesco Borromini». Né en 1599 et décédé en 1667, cet architecte est l'un des plus marquants de l'époque baroque. Nommé architecte de La Sapienza en 1632, il a reçu son premier mandat important en 1634 pour la construction à Rome, de l'église San Carlo alle Quattro Fontane (aussi nommée San Carlino) et de l'annexe conventuelle.

«Dans l'histoire récente des CFF, aucun autre nom n'est aussi connu que celui du maître tessinois du baroque» a évoqué Andreas Meyer en s'adressant aux représentants du monde politique et médiatique présents à la gare de Lugano. Pendant la seconde moitié des années quatre-vingt, le visage et le nom de l'artiste tessinois étaient étroitement liés à l'abonnement des CFF le plus vendu: l'abonnement à demi-tarif. Avec un «Borromini» (un billet de cent francs suisses) il était possible d'acquérir un abonnement à demi-tarif pour la durée d'une année. Le portrait de Borromini était l'emblème de la campagne publicitaire lancée alors par les CFF.

Au cours des dernières années la vente de l'abonnement à demi-tarif a enregistré une progression continue. Actuellement, plus de 2,2 millions d'abonnements sont en possession de clients des CFF. «Les CFF remercient Borromini pour ce succès. Francesco Borromini a été «le maître du baroque», mais il aura aussi été un grand soutien et un ami des CFF» a conclu Andreas Meyer avec humour.

L'ICN «Francesco Borromini», qui comporte également des compartiments business, parcours quotidiennement en moyenne 1000 kilomètres sur le réseau des CFF.

Les rames Intercity ICN à caisses inclinables. Les rames ICN sont engagées par les CFF sur l'axe du Saint-Gothard depuis le changement d'horaire du 14 décembre 2008. Ces trains, dotés d'une voiture restaurant, effectuent le trajet Lugano–Bâle/Zurich toutes les deux heures. Grâce à la vitesse pratiquée, ils permettent d'épargner un quart d'heure de temps de parcours entre Arth-Goldau et Lugano par rapport aux trains conventionnels.

A partir du 1er août de cette année, les CFF ont introduit un service de repas à la place en 1re classe entre Bellinzona et Arth-Goldau. Cet essai durera 18 mois.

La flotte des CFF compte 44 rames ICN. Quelques unes des compositions ont déjà parcouru avec succès plus de trois millions de kilomètres. Les trains ICN sont également engagés sur les lignes Genève–Bienne–Zurich–St-Gall, Genève–Bienne–Bâle, Berne–Bienne–Bâle et Berne–Zurich. Ils mesurent 189 mètres de long et offrent au total 451 places assises: 326 en 2ème classe et 125 en 1re. En outre, la voiture restaurant offre 23 places assises et six sièges rabattables. Leur vitesse maximale est de 200 km/h.

C'est aujourd'hui à 17h00 qu'a eu lieu à Lugano le baptême au nom de «Francesco Borromini» du train ICN 500 028-6 mis en service le 11 décembre 2003 par les CFF.

Contenu complémentaire