Horaire 2010 – Accord entre les CFF et le Canton du Tessin.

Les CFF et le Canton du Tessin veulent poursuivre l’amélioration de l’attractivité des correspondances internationales sur l’axe ferroviaire du Saint-Gothard. De premières mesures seront appliquées au prochain changement d’horaire du 13 décembre 2009. Les CFF et le Canton du Tessin ont décidé entre autres d’introduire pour la première fois et pour une période limitée l’arrêt commercial des trains ETR 470 de Cisalpino en gare de Chiasso.

Aujourd’hui à Bellinzona, Andreas Meyer, directeur général exécutif des CFF, et Marco Borradori, Conseiller d’Etat en charge du Département du territoire du Canton du Tessin, ont convenu une série de mesures destinées à améliorer les correspondances internationales sur l’axe ferroviaire du Saint-Gothard. Autant pour les CFF que pour le Canton du Tessin, la ponctualité actuelle des trains et la qualité des correspondances internationales en trafic des voyageurs au Saint-Gothard sont actuellement insatisfaisantes. «Il est dans l’intérêt commun d’effectuer un pas concret en faveur de la clientèle» a souligné Andreas Meyer.


Arrêt commercial des trains ETR 470 de Cisalpino SA à Chiasso.

Les CFF et le Canton du Tessin ont décidé, entre autres, d’introduire l’arrêt commercial des trains ETR 470 de Cisalpino SA en gare CFF de Chiasso. «Je me suis occupé personnellement de cette question. Bien entendu, je comprends les exigences de la clientèle. Tant qu’un arrêt technique est nécessaire, il y a lieu d’en faire profiter la clientèle» a précisé Andreas Meyer. Jusqu’alors, les trains inclinables Cisalpino ne se sont arrêtés à la gare frontière de Chiasso que pour des raisons techniques. La montée et la descente des voyageurs n’y étaient pas possible. La nouvelle mesure en vue d’un arrêt commercial sera effective au changement d’horaire du 13 décembre 2009. Elle restera en vigueur jusqu’à la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard ou tant que le passage sans arrêt des trains à Chiasso n’est techniquement pas possible.


Développement des correspondances interrégionales entre le Tessin et Milan.

Le projet actuel d’horaire, qui sera en vigueur dès le 13 décembre 2009, prévoit sept paires de trains internationaux entre la Suisse et Milan sur l’axe du Saint-Gothard. Les CFF seraient d’accord de mettre en service encore trois paires de trains supplémentaires entre Bellinzona et Milan. Le financement des relations régionales supplémentaires entre le Tessin et Milan ferait l’objet d’un accord séparé entre les CFF et le Canton du Tessin. La même démarche devra être effectuée du côté italien entre la région de Lombardie et un opérateur ferroviaire. Le Canton du Tessin s’impliquera avec la région de Lombardie pour assurer les trois nouvelles paires de trains supplémentaires.

Mesures destinées à améliorer la ponctualité sur l’axe du Saint-Gothard à partir de décembre 2009. Les CFF et le Canton du Tessin ont décidé d’un commun accord les mesures suivantes à partir du changement d’horaire du 13 décembre 2009:

  1. La totalité de la flotte des trains ETR 470 de Cisalpino sera concentrée sur l’axe du Saint-Gothard.
  2. Les rames ETR 470 de Cisalpino ne changeront plus de sens de marche en gare de Lugano comme c’est le cas actuellement pour quatre paires de trains, mais elles relieront directement Zurich à Milan. Le changement de train à Lugano ne sera plus nécessaire.
  3. La concentration de l’intégralité de la flotte ETR 470 sur l’axe du Saint-Gothard permettra le stationnement de deux rames de réserve dans les gares de Zurich et de Milan. Elles seront prêtes à intervenir en cas de retard des rames engagées.
  4. L’adoption de mesures ultérieures en vue d’atténuer l’impact négatif sur la ponctualité des trains grandes lignes à cause des travaux ferroviaires sur l’axe du Saint-Gothard, en particulier avec l’achèvement du chantier de l’Axen (UR).
  5. La création d’une task force incluant Rete Ferroviaria italiana (RFI), Trenitalia et les CFF en vue de surveiller en permanence la stabilité et la qualité de l’horaire et de prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

Contenu complémentaire