Les 25 membres du Conseil clientèle sont désignés.

Les CFF veulent déceler avec précision ce qui préoccupe leurs clients. C’est pourquoi ils ont créé un Conseil clientèle dont les membres ont été choisis. Ils se rencontreront pour la première fois cette automne. Chacune des organisations suivantes y sera représentée par une personne: la Fédération romande des Consommateurs, Pro Bahn Suisse, la Communauté d’intérêts pour les transports publics en Suisse et la Stiftung für Konsumentenschutz.

3136 personnes intéressées se sont annoncées pour faire partie du Conseil clientèle des CFF. Parmi elles, 25 membres et 15 remplaçants ont été désignés. Les candidats ont été tout d’abord groupés d’après leur comportement en matière de mobilité et de critères démographiques afin d’assurer une composition équilibrée du Conseil. Dans un deuxième temps a eu lieu un tirage au sort. Le Conseil est dès lors composé de 13 hommes, 12 femmes, 15 personnes de Suisse alémanique, 7 provenant de Suisse romande et trois de Suisse italienne. L’âge moyen est de 41 ans, trois personnes sont à la retraite, 9 personnes voyagent beaucoup et sont détentrices d’un abonnement général, une personne n’a pas d’abonnement et une détient un abonnement Voie 7; les autres personnes possèdent un abonnement demi-tarif. Trois des membres voyagent principalement en 1re classe.

Les membres remplaçants sont engagés au moment où un membre quitterait le Conseil avant l’expiration du mandat de deux ans. En outre, quatre communautés d’intérêts sont aussi représentées:

  • Nadia Thiongane de la Fédération romande des Consommateurs
  • Sara Stalder de la Stiftung für Konsumentenschutz
  • Edwin Dutler de Pro Bahn Suisse
  • Hans Meiner de la Communauté d’intérêts pour les transports publics en Suisse

La première séance du Conseil clientèle aura lieu en automne. A l’avenir, le Conseil se réunira trois fois par année. Il rapportera ses expériences et vécus directement à la Direction du groupe CFF. La priorité sera toutefois portée là où les CFF peuvent encore s’améliorer. Les points faibles seront alors discutés ensemble et des possibilités seront recherchées dans le but d’améliorer constamment les prestations et l’offre des CFF.

Pour de plus amples informations: www.cff.ch/conseilclientele.

Contenu complémentaire