Un train des CFF et un bus des tl pour la prévention des accidents et des incivilités.

Dès aujourd’hui, le train-écoles des CFF fait étape durant trois semaines à Lausanne et Renens. Pour la première fois, la visite du train-écoles par les écoliers sera complétée par celle du bus-école des tl. Une collaboration qui illustre la volonté commune des deux entreprises de transport de contribuer à la prévention des accidents et des incivilités dans les transports publics.

Les accidents et le vandalisme font partie des préoccupations des entreprises de transports publics. Celles-ci ont lancé des campagnes de prévention, notamment auprès des jeunes et des écoliers. Du 22 septembre au 2 octobre à Lausanne, puis du 5 au 9 octobre à Renens, le train-écoles des CFF s’associe au bus-école des tl afin d’accueillir les écoliers de la région lausannoise et de les sensibiliser aux dangers du rail ainsi qu’aux incivilités dans les transports publics.

Les quelque 1500 écoliers, âgés de 11 à 15 ans, qui visiteront le train et le bus de la prévention, seront invités à réfléchir sur les dangers du monde ferroviaire (traverser les voies, monter sur des wagons ou respecter la ligne blanche sur les quais des gares) ainsi que sur les comportements de chacun dans les transports public : incivilités, vandalisme, resquille. La visite du train et du bus favorise les échanges et le dialogue entre les animateurs scolaires, les policiers ferroviaires et les élèves, grâce à des moyens didactiques modernes et adaptés. Le bus des tl aborde plus spécifiquement la problématique des incivilités et la prévention des accidents sur les réseaux urbains de (trolley)bus et de métro (m1 et m2).

François Gatabin, responsable du trafic régional des CFF pour la Suisse romande rappelle l’importance de la prévention et de la sécurité pour les CFF: «La campagne «Fair-play c’est sûr !» du train-écoles complète le catalogue de mesures prises pour lutter contre l’insécurité, et réunies sous le label «Railfair»: police ferroviaire, vidéosurveillance dans les trains, parrainage des gares, assistants de prévention, ou encore grands frères dans les trains».

Quant au bus-école des tl, il s’inscrit dans le prolongement d’une série d’actions de prévention entreprises plus particulièrement cette année auprès des élèves qui fréquentent les établissements scolaires jouxtant la ligne du métro m1. «Avec ses 33 passages à niveau, le m1 est un véritable point noir en matière de comportement des adolescents. Les enfants n’hésitent plus à passer au quotidien sous les barrières fermées, par inconscience ou par défi», s’alarme François Rentsch, responsable de la sécurité de l’exploitation aux tl.

Si le bus-école tl s’associe à la campagne le temps de la halte vaudoise (en gare de Lausanne, puis de Renens), la tournée «Fair-Play ,c’est sûr !» du train-écoles se poursuivra ensuite en Suisse, et fera, cette année encore, une halte d’une semaine à Delémont. Des places sont encore disponibles. Les enseignants intéressés à visiter le train-écoles trouveront toutes les informations utiles sur le site CFF: www.cff.ch/ecoles.

Contenu complémentaire