Une flotte de trains modernisée sur la ligne Coppet–Lancy-Pont-Rouge.

Une rame Domino a été baptisée du nom de «La Versoix» ce matin en gare de Versoix. Avec cette nouvelle composition, le renouvellement de la flotte régionale qui dessert la ligne Coppet–Lancy-Pont-Rouge est achevé. Les rames modernisées offrent aux voyageurs un meilleur confort.

Les rames régionales modernisées Domino, qui desservent la ligne Coppet–Lancy-Pont-Rouge, sont désormais au complet. La troisième et dernière rame a été baptisée ce matin du nom de «La Versoix» par Mme Michèle Künzler, conseillère d’Etat genevoise en charge du département de l’intérieur et de la mobilité, M. François Gatabin, responsable du trafic régional CFF pour la Suisse romande et M. Patrick Malek-Asghar, maire de la Ville de Versoix.

Cette amélioration offerte aux voyageurs est l'une des mesures prévues par le Plan directeur des transports publics 2011-2014. Celui-ci a pour objectif de poursuivre l'effort entrepris les années précédentes. L'offre ferroviaire doit, en effet, s'adapter au nombre croissant de voyageurs et à leurs attentes sur le réseau régional. En 2009, en effet, c'était la ligne régionale Cornavin - La Plaine qui bénéficiait de nouvelles rames de type «Flirt». Entre 2007 et 2010, ce n'était pas moins de 50% d'offre supplémentaire qui était mise à disposition sur les trains régionaux (en places/kilomètre). Dès maintenant, les rames Domino apportent une capacité suffisante, notamment aux heures de forte affluence, tout en offrant plus de confort sur la ligne Coppet–Lancy-Pont-Rouge. Par ailleurs, les cadences plus élevées entre 20h00 et 22h00 ainsi que le samedi, qui ont été mises en place en 2009 pour une période d'essai d'un an, sont pérennisées.

Ainsi que l'a rappelé Mme Michèle Künzler, cette liaison représente bien plus que ses 17 kilomètres pourraient le laisser penser. En réalité, il s'agit d'une ligne très importante puisqu'elle est amenée à devenir le prolongement du CEVA (Cornavin–Eaux-Vives–Annemasse) sur l'arc lémanique, colonne vertébrale du futur RER franco-valdo genevois, au centre d'un bassin de population de 900 000 habitants.


Des rames modernisées pour plus de confort.

Les rames Domino offrent un confort accru aux voyageurs: climatisation, espace intérieur clair et généreux, écrans d’information à la clientèle, places pour les vélos et les poussettes. En première classe, des prises électriques permettent de travailler avec un ordinateur portable. Les larges portes offrent un accès plus facile à la rame, qui propose 336 places assises. Elle peut accueillir 190 personnes supplémentaires debout sur les courts trajets. Les planchers surbaissés et les toilettes accessibles aux fauteuils roulants facilitent les déplacements des personnes à mobilité réduite dans les trains et les gares avec quais et accès adaptés.

Le Canton de Genève et les CFF prévoient en outre d’introduire la cadence au quart d’heure sur la ligne Coppet–Lancy-Pont-Rouge. Pour ce faire, des îlots de croisement seront construits dans les gares de Mies et Chambésy, permettant de doubler la capacité de la ligne. Les travaux sont projetés à partir de 2013, pour une mise en service à l'horizon 2015. C'est vraisemblablement à cet horizon que la cadence 30 minutes sera prolongée de 22h00 à 24h00.

Contenu complémentaire