Les CFF renoncent à s’engager au Piémont.

Les CFF renoncent à soumettre une offre pour l’exploitation du trafic régional du Piémont. Le manque de rentabilité et des conditions-cadres complexes sont les raisons principales de cette décision.

La région Piémont avait lancé fin 2009 un appel d’offres pour l’exploitation de son trafic régional. Les responsables de la région s’étaient approchés des CFF, les invitant à participer également à cet appel d’offres.

Après un examen détaillé des documents de l’appel d’offres, la direction du groupe CFF a décidé de renoncer à soumettre une offre. Un tel engagement des CFF aurait certes comporté des opportunités, mais l’analyse a démontré que la rentabilité de ce projet n’était pas suffisante. En outre, les conditions-cadres complexes – structures de distribution et d’exploitation, forte dépendance des lieux d’entretien du matériel roulant, restrictions concernant l’horaire cadencé, etc. – ont fondé cette décision.

Contenu complémentaire