Bilan positif après une année de parrainage en gare de Renens.

Un an après l’introduction du parrainage en gare de Renens, les trois partenaires du projet tirent un bilan positif de cette mesure de prévention. L’action positive des marraines et parrains de gare ainsi que les diverses mesures entreprises par la Police de l’Ouest lausannois ont montré leur utilité dans le secteur de la gare de Renens.

Depuis le 3 juin 2009, des marraines et des parrains de gares marquent leur présence en gare de Renens. Auparavant, un sentiment d’insécurité croissant avait incité la Ville de Renens, la Police de l’Ouest lausannois et les CFF à mettre en place cette prestation. Après un an de présence, les trois partenaires de ce projet tirent un bilan positif de cette mesure, qui, associée aux autres actions menées notamment par la Police de l’Ouest lausannois, a permis le retour d’un climat plus serein en gare de Renens.

Durant cette première année, 17 marraines et parrains de gare bénévoles ont participé au projet. Après avoir reçu une formation de cinq jours, dispensée par la Croix Rouge Vaudoise et les CFF, ils ont assuré en moyenne 209 heures de présence par mois, soit une couverture de 53% de la tranche horaire 16 heures–22 heures. L’analyse des types de prestations effectuées par les marraines et parrains des gares démontre que la majorité des activités de ceux-ci ont consisté en des interventions lors d’incivilités ou de comportements inadéquats. Ils ont en outre contribué à renseigner les voyageurs en quête d’informations locales ou d’horaires. Le nombre de situations plus lourdes à gérer ou nécessitant l’intervention de la police (agressions verbales, vandalisme, etc.) est resté à un niveau très bas. Les parrains et marraines de la gare de Renens ont formé un groupe soudé, et ont eu du plaisir ainsi qu’une certaine fierté à effectuer cette activité bénévole. Les partenaires du projet remercient les marraines et les parrains de gares pour leur engagement durant cette première année et vont poursuivre cette action en gare de Renens. Une nouvelle campagne de recrutement sera lancée en septembre prochain.

Le projet de parrainage des gares s’inscrit dans la stratégie de prévention des CFF, «Rail-fair»Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre., qui comprend également les grands frères et les assistants de prévention. En Suisse romande, le parrainage des gares fonctionne également depuis 2007 à Yverdon-les-Bains et depuis 2008 à Aigle. Actuellement, 11 marraines et parrains de gares sont en activité à Renens. Ils ont bénéficié en matière de prévention de l’encadrement de la Police de l’Ouest lausannois.

Ce projet s’inscrit également dans une série de démarches entreprises par la Ville de Renens, dont le but est d’améliorer la convivialité de ce nœud important de transports de l’Ouest lausannois, avec notamment la mise en place de partenariats avec les jeunes ou encore les importants investissements planifiés dans ce quartier ces prochaines années.

Contenu complémentaire