L' assainissement phonique des wagons marchandises CFF est achevé.

CFF Cargo a réalisé l'assainissement phonique d'environ 5500 wagons marchandises depuis 2005 et a acheté exclusivement des wagons à faible émission sonore depuis. La proportion de wagons silencieux atteint plus de 85 pour cent faisant ainsi de CFF Cargo un véritable pionnier en Europe. Les travaux de transformation ont été en grande partie réalisés dans l'atelier industriel de Bellinzone et dans le centre d'entretien de CFF Cargo de la gare de triage de Limmattal.

CFF Cargo a achevé l'assainissement du dernier wagon marchandises fin 2010. Les cylindres de frein de quelque 5500 wagons marchandises ont été changés et les semelles de fonte remplacées par les semelles composites (K), silencieuses et déjà homologuées dans toute l’Europe. Parallèlement, les près de 2000 wagons neufs achetés récemment sont tous silencieux. Au total, 85 pour cent de tous les wagons circulant pour CFF Cargo ont un faible taux d'émission sonore. Les quelque 1200 vieux wagons restants seront retirés de la circulation au cours des 10 prochaines années, une transformation n'étant plus rentable.

La flotte de wagons de CFF Infrastructure, comprenant environ 800 wagons marchandises, a été, elle aussi, assainie du point de vue phonique. En matière de flotte de wagons silencieux, CFF devient ainsi le chef de file en Europe. Les opérations touchant au système de freinage exigent un savoir-faire et un professionnalisme extrêmement poussés. Les travaux d'assainissement ont été en grande partie effectués dans l'atelier industriel de Bellinzone et dans le centre d'entretien de CFF Cargo, à la gare de triage de Limmattal.


Les CFF participent à l'«EuropeTrain»

Les CFF participent au train d'essai «EuropeTrain» afin de pouvoir tester dans la pratique les semelles de frein composites LL, plus avantageuses mais pas encore homologuées. Les semelles LL sont testées en Scandinavie et en Allemagne, d'autres courses d'essai doivent suivre au sein de l'Europe. L’application de cette technologie éviterait de devoir adapter l’ensemble du système de freinage des wagons, mais de changer uniquement les semelles conventionnelles par de nouvelles semelles LL. Les CFF encouragent l'examen de cette technologie et attèleront leurs locomotives aux trains d'essai pour les tester aussi en Suisse. Des experts des CFF suivent par ailleurs le travail des organes internationaux. Le but de l'«EuropeTrain» est de tester les semelles LL dans la pratique et d'obtenir leur homologation technique. L'assainissement phonique des véhicules étrangers concerne également les CFF puisqu'environ deux tiers des véhicules circulant sur ses lignes de transit proviennent de l'étranger. En obtenant l'homologation des semelles de frein LL, moins onéreuses, les sociétés ferroviaires franchiraient une nouvelle étape dans les efforts qu'elles fournissent au niveau européen pour combattre les nuisances sonores liées au train.

Outre l'assainissement phonique de la flotte de wagons, les CFF ont également pris d'autres mesures antibruit. D'ici 2015, les CFF vont ériger des parois antibruit sur environ 300 kilomètres au total, principalement le long des lignes à fort trafic marchandises. Par ailleurs, aux endroits où la construction de parois n'est pas possible, de nombreuses habitations vont être équipées de fenêtres antibruit.

Contenu complémentaire