Substitution de trains par bus entre Grellingen et Laufen.

Les CFF exécutent à partir de dimanche prochain 30 janvier 2011 le renouvellement de la ligne de contact entre Grellingen et Zwingen. Le tronçon Grellingen–Laufen est par conséquent mis hors service dès 21h20 jusqu’à la fin de service du dimanche au jeudi jusqu’au 24 février 2011. Des bus de substitution assurent le service entre Grellingen et Laufen pour les trains de la S3 et les ICN concernés.

Les CFF entreprennent à partir du dimanche 30 janvier 2011 le renouvellement complet de la ligne de contact, y compris des mâts, entre les gares de Grellingen et de Zwingen. Ces travaux impliquent la mise hors service du tronçon Grellingen–Laufen chaque soir, des dimanches aux jeudis jusqu’au 24 février 2011 dès 21h20 jusqu’à la fin de service. Les répercussions suivantes affectent le trafic des voyageurs:

  • Les derniers huit trains de la S3 sont supprimés dans les deux directions entre Grellingen et Laufen (trains au départ de Bâle CFF dès 21h06 / trains au départ de Laufen dès 21h24). Un service de bus remplace les trains. Les trains en correspondance au départ de Grellingen n’attendent pas les bus et les temps de parcours s’en trouvent allongés jusqu’à 30 minutes selon les destinations.
  • Les trains ICN Bâle CFF–Biel/Bienne–Bâle CFF via Delémont sont supprimés entre Bâle CFF et Laufen. Les voyageurs au départ de Bâle CFF pour Bienne et vice versa passent par Olten. Les voyageurs au départ de Bâle pour Laufen, Delémont, Moutier et Grenchen Nord utilisent les trains de la S3 entre Bâle CFF et Grellingen et ensuite les bus de substitution entre Grellingen et Laufen. Les temps de parcours sont allongés jusqu’à 30 minutes.

Les voyageurs sont informés au moyen d’affiches et d’annonces par haut-parleur dans les trains et les gares. L’horaire en ligne sur www.cff.ch est adapté. Des informations détaillées sont disponibles auprès des guichets des gares, ainsi qu’auprès de Rail Service 0900 300 300 (CHF 1,19 min depuis le réseau fixe suisse) 24 heures sur 24.

Les travaux, nécessitant un investissement de 1,9 million de francs, occasionnent des nuisances sonores. Les CFF s’efforcent de les réduire au maximum et remercient par avance les riverains pour leur compréhension.

Contenu complémentaire