Nouvelle édition de la journée nationale «Futur en tous genres» – 750 enfants arpentent aujourd’hui les CFF.

Dans le cadre de la journée nationale «Futur en tous genres», environ 750 filles et garçons accompagnent aujourd’hui leurs parents sur leur lieu de travail. L’objectif de cette opération: promouvoir les métiers du rail auprès des jeunes, et plus particulièrement auprès des jeunes filles. A long terme, les CFF visent une répartition plus équilibrée entre hommes et femmes.

Découvrir le monde du rail et ses multiples métiers de l’intérieur: c’est ce qui attend 750 enfants, nés entre 1999 et 2000, dans le cadre de la journée nationale «Futur en tous genres» organisée pour la dixième fois au sein des CFF. L’opération a pour but de présenter aux enfants les métiers ferroviaires, notamment les professions dans lesquelles la part de femmes ou d’hommes est sous-représentée.

Concrètement, les enfants sont invités à accompagner leurs parents sur leur lieu de travail. Dans plusieurs villes, les CFF invitent les enfants à «inverser les rôles». Aux garçons, les CFF proposent de découvrir des métiers réputés «féminins» comme la vente, tandis que les filles peuvent s’initier aux métiers «masculins» comme les mécaniciens de locomotive. Andreas Meyer, directeur des CFF, répond aux questions des filles lors d’un atelier à Berne. Cette année, quelque 750 jeunes gens ont répondu présent, contre 550 en 2005.

A long terme, les CFF aspirent à une répartition plus équilibrée entre femmes et hommes et la journée «Futur en tous genres» soutient la poursuite de cet objectif. Un vaste programme a été instauré pour augmenter la part totale des femmes de 15 à 18 % au sein des CFF d’ici 2014 et la porter à 15 % parmi les cadres supérieurs. La généralisation du temps partiel, un soutien financier pour les crèches et un programme de mentorat font partie des mesures visant à encourager les candidatures féminines.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne