Projet CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse): L’Etat de Genève et les CFF tiennent leurs engagements.

La Direction de projet CEVA a pris connaissance avec stupéfaction du communiqué de presse de ce jour de la Ville de Genève, reprochant aux maîtres d'ouvrage que sont les CFF et l'Etat de Genève de ne pas tenir leurs engagements. Il n’en est rien.

Depuis 2009, dans le cadre de la coordination entre CEVA et la Ville, plus d’une centaine de séances se sont déroulées pour échanger sur les domaines de la sécurité, de l’environnement et de la coordination des projets autour de CEVA. Pour le site des Eaux-Vives par exemple, 47 réunions se sont tenues et ont abouti à la modification des plans de la future gare, afin que cette dernière s’intègre au mieux dans les aménagements prévus par la Ville. Lors de la dernière séance du 24 novembre 2011, il a même été convenu de renforcer cette collaboration en dédiant une séance à la coordination stratégique, incluant des représentants des maîtres d’ouvrage, de la direction de projet et de la Ville.

Concernant la sécurité incendie et de protection des personnes, les allégations de la Ville mettant en doute la qualité de projet sur ce point sont infondées. Il convient de rappeler que ce projet a été approuvé par l’autorité compétente, soit l’Office fédéral des transports, qui a confirmé la conformité du projet à toutes les exigences de sécurité.

Le site de Champel a quant à lui également fait l’objet de nombreuses discussions. L’emplacement et le nombre de sorties de secours nécessaires à la sécurité des voyageurs ont dû être pris en compte. Néanmoins, 40% d’espace supplémentaire ont été libérés par rapport aux plans de 2006.

Enfin, les abattages d’arbres peuvent avoir lieu puisqu'à l’exception de la creuse du tunnel de Champel, sur laquelle un effet suspensif a été accordé, la décision d’approbation des plans confirmée par le jugement du Tribunal administratif fédéral est aujourd’hui en force. La direction de projet CEVA peut donc conduire ces travaux. Les abattages sont nécessaires pour assurer le respect du planning et une durée aussi courte que possible des travaux.


Pour toute information complémentaire:
Caroline Monod, chargée de communication CEVA, tél. +41(0)22 716 06 85 ou +41(0)79 473 32 99.

Contenu complémentaire