Tunnel du Simplon: Les dégâts sont plus importants que prévu.

Les CFF ont terminé l’analyse du tronçon du tunnel du Simplon touché par un incendie peu avant Pentecôte. Les dégâts à la voûte du tunnel, en pierre naturelle, sont plus importants que prévu. Ce tronçon du tunnel va désormais être remis en état d’ici le changement d’horaire du 11 décembre 2011. Les CFF assurent ainsi des conditions optimales pour les travaux de rénovation du tunnel, déjà planifiés pour les années 2012-2014. L’horaire actuel est maintenu jusqu’au changement d’horaire et sera en vigueur jusqu’à la fin du chantier d’assainissement du tunnel, en 2014.

Après l’extraction des dix wagons de marchandises calcinés dans le tunnel du Simplon, les CFF ont désormais terminé l’enquête sur le tronçon affecté par l’incendie du 9 juin 2011. Comme les résultats de l’enquête le montrent, le tunnel a subi des dégâts sur une longueur d’environ 300 mètres. La voûte en pierre naturelle s’y effrite par endroits. Durant l’incendie, la température de plus de 800 degrés Celsius a partiellement fissuré la voûte jusqu’à une profondeur de vingt centimètres. L’étendue des dégâts est donc plus importante que ce que n’avait laissé supposer un premier examen superficiel. La capacité de portance de la voûte n’est toutefois pas mise en danger.

Sur la base de ces renseignements, les CFF ont décidé d’utiliser la période jusqu’au 11 décembre, date du changement d’horaire, pour prendre des mesures quant à la remise en état du tronçon endommagé. L’ensemble de l’infrastructure dudit tronçon sera ainsi complètement restauré de manière à être protégé des dommages et autres événements à long terme. Pour ce faire, deux équipes d’environ 15 collaborateurs travaillent chacune durant près de dix heures dans le tunnel. Les ressources pour les travaux de remise en état sont ainsi utilisées au maximum en matière de logistique et de sécurité. Entres autres tâches, les collaborateurs appliquent un mortier spécial sur les parties endommagées de la voûte, ce qui représente une surface d’environ 1800 m2. Ces travaux occupent en outre entre 20 et 25 personnes supplémentaires en dehors du tunnel. Les CFF estiment les coûts de la remise en état à environ 12 millions de francs. Des expertises détermineront dans quelles mesure les assurances rembourseront les dégâts. Le service d’enquête sur les accidents des transports publics (SEA), sous l’égide du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication, est chargé de déterminer la raison de l’incendie.


Horaire adapté pendant trois ans et demi environ

Avec ces mesures de remise en état définitive du tronçon endommagé, les CFF s’assurent la disponibilité du tunnel pour l’exploitation ferroviaire durant les travaux de rénovation d’ores et déjà prévus entre 2012 et 2014. Dans le cadre de cet assainissement régulier, les CFF vont adapter toutes les constructions et les installations techniques d’un tunnel vieux de plus de 100 ans aux exigences actuelles de sécurité et de technique. Le projet prévoit par exemple des mesures d’auto-sauvetage, un remplacement de l’enclenchement et des aiguillages, ainsi que des adaptations du système de drainage. Les CFF investissent en tout 130 millions de francs suisses pour cette rénovation.

L’horaire provisoire valable actuellement pour la traversée du Simplon reste en vigueur jusqu’au changement d’horaire du 11 décembre 2011. En résumé :

  • Les trains Eurocity internationaux (EC) Genève – Milan et Bâle – Milan circulent dans les deux sens selon l’horaire.

Cet horaire sera maintenu pour les travaux de rénovation entre 2012 et 2014.

Les limitations de capacités dues aux travaux de remise en état et d’assainissement toucheront en première ligne le trafic marchandises. Une partie des trains de marchandises censés passer par le Simplon seront redirigés via le Gothard. Les CFF tiennent à remercier leurs clients et les entreprises de transports pour leur compréhension et leur flexibilité durant ces changements d’horaire.

Contenu complémentaire