European Train Control System (ETCS): Un pas important pour la sécurité ferroviaire.

D’ici à fin 2017, les systèmes de sécurité ferroviaire actuels du réseau suisse seront remplacés par une technologie d’avenir aux standards européens ETCS. Pour ce faire, les CFF investissent plus de 300 millions de francs. Les avantages sont nombreux : au-delà de la simplification de l’accès au réseau et du trafic transfrontalier avec l’Europe, les CFF franchissent un pas important dans l’augmentation de la sécurité, de la capacité et de la fiabilité du trafic ferroviaire, améliorations dont la Suisse entière profitera.

La technologie ETCS est aujourd’hui déjà présente sur la ligne à grande vitesse Mattstetten–Rothrist et dans le tunnel de base du Lötschberg. Ce système rend possible le passage de trains circulant à 200 km/h toutes les deux minutes sur ces tronçons. Dès 2025, les CFF équiperont étape par étape tout le réseau à voie normale avec la future technologie ETCS de niveau 2. Cette décision a une signification importante pour le futur développement du réseau ferroviaire helvétique. Les CFF amélioreront en effet de manière significative la sécurité, la capacité ainsi que la fiabilité du trafic ferroviaire, ce qui permettra de faire face à l’augmentation programmée du trafic.

Dans une première étape, les CFF remplaceront d’ici à la fin 2017 tous les anciens systèmes de sécurité ferroviaires présents le long des voies avec la technologie moderne ETCS (ETCS Level 1 Limited Supervision). Le volume d’investissement total représente un peu plus de 300 millions de francs. En partenariat industriel avec Siemens et Thales, la sécurité ferroviaire sera améliorée grâce au remplacement d’environ 11 000 appareils de signalisation. Les travaux sont planifiés de manière à ce que le trafic ferroviaire ne soit pas touché. Les CFF ont préparé ce projet durant trois ans. «Avec la transformation des systèmes actuels de sécurité ferroviaire en ETCS de niveau 1, nous faisons un premier pas important dans la stratégie ETCS helvétique, qui va améliorer le réseau ferroviaire de manière durable» commente Philippe Gauderon, chef de CFF Infrastructure.

Le remplacement des anciens systèmes de sécurité ferroviaire apporte de nombreux avantages. Dès fin 2017, les entreprises de transport ferroviaire profiteront d’un accès facilité au réseau suisse. Alors qu’aujourd’hui jusqu’à quatre systèmes différents sont nécessaires sur les véhicules pour l’interprétation des informations de sécurité, ce total se réduira à l’avenir au seul système ETCS. Les équipements actuels des véhicules pourront être néanmoins utilisés sans restriction à l’avenir et ne nécessitent pas d’être changés dans l’immédiat. Puisqu’ETCS permet un standard européen harmonisé dans la sécurité ferroviaire, il simplifie le passage sur les réseaux équipés de la technologie ETCS et dès lors le trafic transfrontalier avec l’Europe. La politique européenne en matière de transports contraint déjà les membres de l’Union à équiper les nouveaux tracés avec la technologie ETCS. Il est prévu en outre d’équiper le corridor de marchandises européen avec de l’ETCS, afin d’encourager le transport des marchandises par le rail.

Contenu complémentaire