Remise en état du tunnel du Simplon – Les travaux progressent comme prévu après l’incendie.

Le 20 juillet, les CFF ont débuté la remise en état du tronçon endommagé par l’incendie survenu dans le tunnel du Simplon le 9 juin 2011. Les travaux se déroulent comme prévu. La voûte endommagée a ainsi pu être nettoyée. La remise en état se poursuit avec l’application d’une couche de béton sur la voûte et avec la réparation des murs latéraux. Les CFF estiment le coût total des travaux à 12 millions de francs.

Après l'achèvement du déblayage des gravats et de l’examen de la structure du tunnel, les CFF ont entamé la réparation de la voûte le 20 juillet. «Les travaux progressent bien et conformément au calendrier», a déclaré Jean Chappuis, chef de la Task force Simplon des CFF, aux médias réunis dans le tunnel.  Près de 25 personnes, réparties en deux équipes, travaillent 10 heures par jour depuis environ deux mois. Hors du tunnel, entre 20 et 25 personnes sont également à pied d’œuvre. 

Les travaux auxquels doivent faire face les CFF sont multiples: sur une superficie d'environ 5500 mètres carrés, les spécialistes appliquent sur la voûte du tronçon endommagé un mortier spécial ignifuge, le but étant de protéger la voûte contre les dommages à long terme. En outre, les parois latérales doivent être réparées sur une superficie de 120 mètres carrés, les canaux de drainage et les câbles nettoyés et les conduites d'eau remplacées. Une fois ces réparations terminées, l'installation de la voie, de la ligne de contact, de la signalisation, des systèmes de sécurité et des câbles à haute tension pourra commencer. Les travaux devraient être terminés pour le 18 novembre 2011 et coûter 12 millions de francs.

La cause de l'incendie survenue sur un convoi d'un train marchandises de l’entreprise suisse BLS le 9 juin 2011 fait actuellement l'objet d'une enquête du service d’enquête sur les accidents des transports publics (SEA). 

Contenu complémentaire