Campagne contre les déchets dans les trains et les gares: 3600 kilos récoltés en trois jours à Zurich.

En 2011, les CFF ont récolté près de 32'000 tonnes de déchets dans les trains et les gares de Suisse, soit environ un tiers de plus qu’en 2006. Afin de freiner cette tendance et de sensibiliser leur clientèle, les CFF ont lancé une campagne d'affichage. Ce matin, Andreas Meyer, les ambassadeurs de la campagne et des collaborateurs CFF avaient rendez-vous à Zurich. Ils ont posé ensemble devant une montagne de détritus symbolisant les déchets récoltés en trois jours pour la seule gare de Zurich.

Mi-février, les CFF ont lancé une campagne nationale d’affichage pour lutter contre le littering, dont l’objectif est de diminuer le nombre de déchets abandonnés et d’améliorer leur évacuation. La campagne est soutenue par quatre personnalités suisses: Christa Rigozzi, Ariella Kaeslin, Gilbert Gress et DJ Antoine et se décline en plusieurs affiches à voir dans toutes les gare et les trains du pays jusqu’à la mi-mars 2012.

Ce jeudi, les CFF ont organisé à Zurich un point presse en présence d’Andreas Meyer, directeur général exécutif, Christa Rigozzi, Ariella Kaeslin et Gilbert Gress, ainsi qu’une quinzaine de collaborateurs CFF spécialistes du nettoyage des trains et des gares. A cette occasion, une montagne de déchets de cinq mètres de haut avait été construite dans le hall central de la plus grande gare du pays. Elle représente l’ensemble des déchets récoltés en trois jours seulement à Zurich, soit 3600 kilos répartis dans plus de 600 sacs poubelles.

Lors de ce point presse, Andreas Meyer a souligné que « cette campagne est un premier pas. Je souhaite que nos clients se comportent dans nos trains comme chez eux». En outre, il a souligné que «plus 1200 collaborateurs s’engagent chaque jour pour que notre clientèle trouve des trains et des gares impeccables». De son côté, Christa Rigozzi, animatrice, est revenue sur les raisons de son engagement. «J'ai accepté sans hésiter. Lors de mes voyages en train, j'ai souvent constaté ce que les voyageurs laissaient derrière eux». Ariella Kaeslin, championne d’Europe de gymnastique, rajoute: «depuis que je sais que dans les trains, les journaux sont collectés séparément puis recyclés, alors que ça n’est pas le cas sur les quais, j’ai changé mes habitudes et laisse mon journal sur le porte-bagages». Pour Gilbert Gress, expert en football, la campagne arrive à point nommé: «Les CFF transportent presque un million de personnes par jour. Je suis sûr que si chaque voyageur fait un petit effort, nous verrons la différence».

Plus de renseignements sur www.cff.ch/jeterOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.


Avis aux rédactions:

Un clip de la conférence de presse avec des interventions d’Andreas Meyer et des personnalités est en ligne dès 18 h 00 ce soir sur YouTube (recherche avec «CFF Littering 2012»)

Contenu complémentaire