CFF Cargo inaugure la première locomotive hybride.

CFF Cargo a baptisé et inauguré aujourd'hui la première des 30 locomotives hybrides en commande. Elle permet une exploitation du trafic par wagons complets plus économique et plus écologique. Cette locomotive – la plus mo-derne du marché – sera exploitée aussi bien pour le service de ligne que pour les manœuvres.

«Nous posons aujourd'hui les premiers jalons d'un trafic par wagons complets tourné vers l'avenir, moderne et encore plus respectueux de l'environnement», a déclaré Nicolas Perrin, CEO de CFF Cargo, vendredi, à la gare de triage Limmattal. En compagnie de Peter Spuhler, propriétaire et CEO du fabricant Stadler Rail Group et de Käthi Hagmann, conseillère municipale de Zofingue, il a baptisé la première locomotive hybride de type Eem 923 du nom de «Heitern». «Je suis fier que nous ayons réussi à concevoir une locomotive innovante qui concilie efficacement durabilité et rentabilité. Nous établissons ainsi un nouveau standard sur le marché», a ajouté Peter Spuhler. Selon lui, CFF fait figure de pionnier dans le trafic ferroviaire européen de marchandises. La livraison de la deuxième locomotive suivra en mai tandis que les 28 autres véhicules seront livrés à raison d'un toutes les trois semaines d'ici la fin 2013. Le volume total de la commande se monte à 88 millions de francs (pack de pièces de rechange compris).

Plus d'efficience, de durabilité et de rentabilité

La nouvelle locomotive hybride répond aussi aux exigences écologiques de CFF Cargo: grâce à sa forte puissance de 1500 kW, elle convient autant pour le service de ligne que pour les manœuvres. CFF Cargo gagne ainsi en flexibilité au niveau de la production. Les mécaniciens peuvent rapidement passer de l'électrique au diesel, ce qui permet de gagner du temps et de l'argent, car il n'est plus nécessaire de procéder à de fastidieux changements de locomotives pour emprunter les derniers kilomètres des voies de raccordement non électrifiées. Les coûts d'exploitation et de maintenance de la locomotive hybride sont en outre nettement inférieurs à ceux de l'ancienne flotte de manœuvre - dans le même temps, CFF Cargo compte sur une disponibilité clairement plus élevée des véhicules.

Elle prévoit aussi que la loc hybride Eem 923 circule à plus de 90% à l'électricité, le moteur diesel complémentaire ne devant entrer en action que sur les voies de raccordement sans caténaire. CFF Cargo pourra ainsi diminuer ses émissions de CO2 de plus de 4000 tonnes par an, par rapport à ses valeurs actuelles. «Nous avons sciemment opté pour un véhicule porteur d'avenir qui allie durabilité, rentabilité et écologie», explique Nicolas Perrin en conclusion.

Dénomination: des montagnes régionales comme symbole de la durabilité

CFF Cargo sort des sentiers battus non seulement avec la loc hybride en elle-même, mais aussi avec sa dénomination: comme les locomotives hybrides seront employées sur des sites régionaux, elles ont été baptisées du nom de montagnes avoisinantes. Elles symbolisent l'ancrage durable, régional et écologique. Chaque équipe de production Cargo choisit sur place le nom des locomotives. Pour la première Eem 923, qui est stationnée à Zofingue, la décision a été facile. Le team RCP a opté pour la montagne surplombant la cité argovienne, dénommée «Heitern».

Vous trouverez des photos de la première loc hybride sur www.sbbcargo.com/fr/photoOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. -> Galerie photos. Des photos du baptême sont disponibles dès 14h environ.

Informations complémentaires:

CFF Service de presse: tél. +41 (0)51 220 41 11, press@sbb.ch.

Stadler Rail Group: Tim Büchele, porte-parole médias, tél. +41 (0)71 626 31 57, tim.buechele@stadlerrail.comOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

Contenu complémentaire