Nouveau train Duplex pour le trafic grandes lignes: Les CFF recourent au Tribunal fédéral – retard jusqu’à deux ans dans la livraison des trains.

Le nouveau trains duplex des CFF pour le trafic Grandes lignes sera mis en service fin 2015, soit jusqu’à deux ans plus tard que prévu. Une partie de ce retard est due à un jugement du tribunal administratif fédéral, qui contraint les CFF à installer un compartiment pour personnes handicapées avec toilettes accessibles en chaise roulante dans la voiture voisine au wagon-restaurant. Les CFF recourent contre ce jugement, afin d’obtenir une sécurité juridique lors de futurs acquisitions. Le nouveau train dispose déjà de huit places pour personnes à mobilité réduite, réparties sur tout le train. Environ une année de retard est en outre à mettre sur le compte de problèmes lors de la construction des voitures.

Les nouveaux trains à deux étages pour le trafic Grandes lignes seront mis en service probablement dès fin 2015, et non pas dès fin 2013 comme cela était prévu initialement. Bombardier va naturellement tout mettre en œuvre pour livrer les trains plus tôt. Ce retard n’a aucune conséquence sur le nombre de trains et de correspondances ; les nouvelles compositions duplex seront mises en service petit à petit et remplaceront les trains actuels à deux étages de type IC2000 qui circulent sur l’axe Est-Ouest. Ce retard de livraison se reporte sur le remplacement du matériel plus ancien circulant sur d’autres lignes, où les compositions IC2000 libérées par l’arrivée des nouveaux trains doivent circuler. Pour assurer le confort des clients dans cette période transitoire, les CFF investissent dans la maintenance et la modernisation des véhicules actuels.

Sécurité juridique.

Les CFF portent le jugement du Tribunal administratif fédéral devant le Tribunal fédéral. Le jugement contraint les CFF à installer un compartiment supplémentaire pour personnes handicapées, équipé de toilettes accessibles en chaise roulante et de trois places de plus pour chaises roulantes, dans la voiture voisine au wagon-restaurant. Pour les CFF, ce jugement pose problème pour le respect des critères d’accessibilité aux handicapés lors de futures acquisitions.

La décision des CFF de recourir au Tribunal fédéral se base sur le fait que l’Office fédéral des transports a déclaré les esquisses (cf. annexe) conformes à la Loi sur les handicapés et suffisantes. Pour les personnes à mobilité réduite, le concept initial prévoit en effet des accès à plancher surbaissé, huit places pour chaises roulantes réparties sur tout le train, des toilettes pour handicapés ainsi qu’un service de catering à la place. Depuis le début du projet, une étroite coordination a été menée et est toujours menée avec les associations d’handicapés – celle-ci se poursuit malgré le recours pendant. Indépendamment de la suite de la procédure, les CFF prévoient un retard jusqu’à huit mois, dû au surcroît de travail de planification et d’ingénierie.

S’y ajoutent quatre mois de retard, comme déjà communiqué. Lors de la visite de la maquette à taille réelle du futur train, début 2011, environ 200 groupes d’intérêt ont livré quelque 1'000 propositions d’amélioration. Les attentes des clients sont au centre des préoccupations des CFF – aussi par le fait que le nouveau train sera le vaisseau amiral de la flotte CFF – c’est pourquoi Bombardier et les CFF ont repris autant de propositions que possible. Leur réalisation prend du temps.

Le défi de la structure des voitures.

La deuxième partie du retard jusqu’à deux ans est due à des problèmes sur la structure des voitures. Lors d’un contrôle de qualité interne dans la phase de développement de détail, Bombardier a constaté des écarts à la résistance d’endurance. L’entreprise a tout de suite mis en place les changements nécessaires pour assurer la qualité de la structure des voitures. Bombardier prévoit à ce sujet un retard d’au moins douze mois.

Les coûts engendrés par ce retard ainsi que leur prise en charge font l’objet de négociations entre les CFF et Bombardier. Les parties contractantes ont convenu de ne pas faire de commentaire sur le montant des pénalités.

Voyager avec un handicap – les CFF s'engagent pour l‘autonomie.

Les CFF appliquent la loi sur l'égalité pour les handicapés de 2004 et apportent des modifications progressives à leur matériel roulant, à l’infrastructure et au système d'information des voyageurs. En 2011, le matériel roulant à plancher surbaissé a circulé sur 45 lignes régionales. Qui plus est, le nombre des gares où la hauteur de quai a été modifiée pour assurer un accès de plain-pied aux trains a augmenté. Les CFF proposent aux voyageurs handicapés des titres de transport à prix réduit. Mis en place par les CFF, le Call Center Handicap de Brigue permet d’aider gratuitement les voyageurs en chaise roulante, à mobilité réduite, aveugles ou malvoyants ainsi que les personnes souffrant d’un handicap mental à monter et à descendre du train. En 2011, le Call Center Handicap a organisé l’accès au train pour plus de 120 000 clients à mobilité réduite. Les CFF ont transporté l’an dernier presque 357 millions de passagers.

Informations.

Service de presse CFF: tél. +41 (0)51 220 43 43, presse@cff.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.
Bombardier Transportation: tél. +41 (0)44 318 36 65, stephane.wettstein@ch.transport.bombardier.comOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Contenu complémentaire