Eboulement à Gurtnellen: Dynamitage de 2’000 mètres cube de roche.

Les CFF ont dynamité aujourd’hui à 12h30 quelque 2’000 mètres cube de roche au-dessus de la ligne du Gothard. Les experts se montrent satisfaits après une première analyse. Les travaux de déblayage et de remise en état peuvent désormais débuter. Les CFF mettent tout en œuvre pour pouvoir rétablir le trafic sur l’axe du Gothard aussi vite que possible. L’exploitation de la ligne devrait pouvoir reprendre le 2 juillet 2012.

Les CFF ont dynamité aujourd’hui à 12h30 la roche instable qui empêchait les travaux de déblayage à Gurtnellen. Cela représente une masse de 2'000 mètres cube.

L’heure du dynamitage a été fixée en tenant compte des besoins des automobilistes, du trafic de poids-lourds et des bus de substitution entre Flüelen et Göschenen. Le trafic routier a pu transiter sans problème durant la matinée, puis l’autoroute et la route cantonale ont été fermées à la circulation dans un vaste périmètre autour de l’éboulement.

Dynamitage réussi.

Le dynamitage a eu lieu à exactement 12h30, au moyen de quelque 300 kilos d’explosifs déposés dans 25 trous creusés dans la falaise. Les géologues ont alors immédiatement analysé l’état de la paroi lors d’un vol en hélicoptère. « Nous sommes très satisfaits du dynamitage. La paroi s’est effondrée comme nous l’espérions » a expliqué Marc Hauser, géologue des CFF. Philippe Gauderon, chef de la division CFF Infrastructure et membre de la direction, s’est aussi montré réjoui : durant les deux dernières semaines, de nombreux collaborateurs des CFF et des firmes partenaires ont préparé le dynamitage de manière optimale et en toute sécurité. Je les remercie tous pour leur engagement, de sorte que nous puissions remettre en service cet axe de transit important pour la Suisse et l’Europe le plus vite possible ».

Travaux de déblayage et de remise en état.

Le dynamitage réussi, c’est maintenant au tour des travaux de déblayage et de remise en état de la ligne ferroviaire. A cet effet, la falaise va devoir être à nouveau inspectée. Les travaux de déblayage ne pourront commencer que lorsque les géologues auront déclaré sûre la paroi surplombant les voies. Ce n’est qu’ensuite que les travaux de réparation et de remise en état de la voie ferrée, de la ligne de contact et du mur de soutènement pourront débuter.

Les CFF mettent tout en œuvre pour pouvoir rétablir le trafic sur l’axe du Gothard aussi vite que possible. Les CFF partent du principe que l’exploitation de la ligne devrait pouvoir reprendre sur les deux voies le 2 juillet 2012.

Contenu complémentaire