Tour de l’Esplanade à Fribourg : vernissage du concours d’architecture.

Le concours du projet de Tour de l’Esplanade est terminé. Le lauréat a été présenté aujourd’hui : il s’agit du projet dont l’auteur est l’architecte français Dominique Perrault et le pilote l’entreprise Steiner. La tour s’inscrit dans un vaste projet de transformation et de rénovation des zones ferroviaires situées au centre de Fribourg.

Le concours du projet de Tour de l’Esplanade est terminé. La procédure de sélection a été réalisée sous la forme de mandats d’études parallèles adressés à des entreprises totales. C’est le projet du célèbre architecte français Dominique Perrault, concepteur notamment de la Bibliothèque de France à Paris, qui a été choisi, en association avec l’entreprise totale Steiner.

Les CFF et la Ville de Fribourg ont inauguré aujourd’hui l’exposition présentant les travaux du concours. Daniel Moser, Responsable Développement chez CFF Immobilier pour la Suisse romande, a osé le parallèle avec de grandes métropoles où certaines esplanades jouent un rôle majeur dans la qualité des espaces urbains : « cette nouvelle Esplanade fera la fierté des Fribourgeois. Les valeurs patrimoniales et culturelles de l’Ancienne Gare se reflèteront dans l’architecture de la nouvelle tour ».

Pierre-Alain Clément, Syndic de la Ville de Fribourg, a ajouté : « aux yeux du Conseil communal de la Ville de Fribourg, le projet du lauréat propose un signe urbain de très grande qualité pour le site de la gare. Cette œuvre architecturale contribuera de ce fait, à marquer la présence de la Ville dans cet itinéraire entre Genève et Zurich qui, il faut bien l’admettre, se positionne au centre de l’Europe ».

La tour de l’Esplanade, haute de 60 mètres, s’inscrit dans un vaste projet de transformation et de rénovation des zones ferroviaires au sud-ouest de la gare de Fribourg. Le projet prévoit une trentaine de logements et des activités mixtes – restaurant, bureaux, commerces, salle de conférence - sur 5’000 mètres carré de terrain. A cela s’ajoute une esplanade de 2’000 mètres carré, avec une vélostation publique et un parking d’une centaine de places à l’usage de la tour.

Prochaine étape du projet : le dépôt du permis de construire au printemps 2013. Les travaux pourraient donc commencer dans la seconde moitié de 2013, pour une mise en service en 2016. Le coût du projet est estimé à quelque 50 millions de francs.

Contenu complémentaire