Les trains circulent de nouveau au Gothard.

Chère cliente,
Cher client,

Le 2 juillet, tout juste un mois après l'interruption de la ligne du Gothard, les premiers trains ont de nouveau emprunté le tronçon Erstfeld-Göschenen fermé jusqu'ici. C'est maintenant le retour à la normale, après que la ligne était devenue impraticable le 5 juin 2012 à la suite d'un éboulement à Gurtnellen.

La fermeture quatre semaines durant a été pour vous, en tant que client ferroviaire, une véritable épreuve de force. Mais, cette catastrophe naturelle a représenté aussi pour les CFF et CFF Cargo un défi de taille qui a mobilisé toutes nos forces. Nous saisissons cette occasion pour vous remercier chaleureusement pour votre patience et votre compréhension, mais aussi pour votre formidable collaboration dans cette situation exceptionnelle.

Après le dynamitage, d'importants travaux de stabilisation de la pente ont tout d'abord dû être entrepris, avant de pouvoir débuter la remise en état effective de la ligne ferroviaire. Il a fallu d'une part installer des filets de protection sur toute la largeur de l'emplacement où s'était produit l'éboulement. D'autre part, plusieurs milliers de déplacements en hélicoptère ont également été nécessaires pour amener sur place les machines de chantier, les tapis de protection et les filets. 

Roberto Pedrazzini, responsable des travaux, a reconstruit, avec ses collaborateurs, deux fois 170 m de nouveaux rails. Le lit de gravier a été entièrement remplacé et quatre nouvelles bases de poteau pour la nouvelle ligne de contact ont été bétonnées. De plus, les caténaires également détruites par l'éboulement ont été entièrement renouvelées. Dans la région où s'est produit l'éboulement à Gurtnellen, les filets de protection seront à l'avenir équipés de capteurs pour pouvoir enregistrer immédiatement les moindres mouvements ou les moindres chutes de pierre.

Les travaux de remise en état ont été en partie réalisés en rotation de trois équipes, engageant au total 150 collaborateurs, le tout afin de pouvoir respecter un calendrier très serré.

Durant la fermeture, CFF Cargo s'est efforcée, en mobilisant toutes ses forces, d'offrir le plus possible de capacités pour le trafic de marchandises. Malgré une fermeture de plusieurs semaines, CFF Cargo est parvenue à continuer d'exécuter une partie des transports par le rail. L'approvisionnement du Tessin était alors sa première priorité. Nous avons pu acheminer chaque jour un à deux trains supplémentaires par direction (nord-sud et sud-nord) via le sillon Lötschberg-Simplon. L'organisation de crise de la Vente, qui se composait, au cours de ces quatre dernières semaines, de six personnes, a géré 24 heures sur 24 le nombre très limité de sillons. L'équipe Cargo Operations a, moyennant un engagement de taille et de nombreuses heures supplémentaires, effectué le plus possible de transports. Au vu des premières estimations, les CFF escomptent des conséquences financières pour un montant de plusieurs dizaines de millions.

Nous nous réjouissons de pouvoir de nouveau exécuter vos transports via le Gothard. CFF Cargo met tout en œuvre pour que les transports puissent être le plus rapidement possible ef-fectués comme à l'accoutumée. Toutefois, il se peut qu'y ait cette semaine encore quelques retards, étant donné que des chargements restants doivent encore être transportés.

Nous vous présentons toutes nos excuses pour les importants désagréments occasionnés par cette catastrophe naturelle et tenons également à vous remercier encore une fois chaleureusement pour votre patience et aussi pour votre aide dans cette situation exceptionnelle.

Avec nos meilleures salutations

Peter Schär
Responsable distribution

Contenu complémentaire