Ligne CFF Neuchâtel–Pontarlier: Des filets pare-pierres pour protéger le trafic ferroviaire.

Les CFF entreprennent la construction d’ouvrages de protection contre les chutes de pierre entre Bôle et Boveresse. Des filets pare-pierres seront installés ces prochains mois le long du tronçon, afin de renforcer le niveau de sécurité de la ligne. Le coût de ces travaux de sécurisation s’élève à 8 millions de francs pris en charge par les CFF, la Confédération et le canton de Neuchâtel.

Les CFF se préoccupent de la sécurité de leurs lignes et mettent tout en œuvre pour éviter des chutes de pierres ou la percussion de matériaux rocheux sur la voie ferrée. Sur la ligne Neuchâtel–Pontarlier, environ six kilomètres de ligne situés entre Bôle et Boveresse vont bénéficier de mesures de protection. Des filets pare-pierres seront posés au-dessus de la voie, tandis que des treillis métalliques seront implantés dans la falaise, afin de stabiliser certaines parties de la roche.

Les travaux, dont le coût s’élève à huit millions de francs, se dérouleront en trois phases: de septembre à novembre 2012 et d’avril à novembre 2013 entre Bôle et Champ du Moulin, d’avril à novembre 2014 entre Champ du Moulin et Brot-Dessous, et d’avril à novembre 2015 à Fleurier. Des travaux forestiers ont débuté cette semaine. Les CFF ont confié l’exécution des ouvrages de protection à des entreprises spécialisées dans ce type de chantiers. Des transports héliportés seront nécessaires pour la mise en place du nouveau matériel et le démontage des anciennes installations, mais les nuisances de leurs interventions seront limitées au maximum.

Contenu complémentaire