Entreprises ferroviaires de transport de marchandises, chargeurs, industrie et universités conjuguent leurs efforts: Innovations communes pour les wagons de marchandises du futur.

Silencieux, légers et efficients – tels doivent être les wagons de marchandises modernes du transport international pour permettre au rail de conquérir de nouvelles parts de marché. Pour promouvoir rapidement et durablement l'évolution technique, des entreprises ferroviaires de transport de marchandises, l'industrie, des chargeurs et les universités techniques de Berlin et Dresde ont mis en commun leur savoir-faire. Au salon spécialisé InnoTrans de Berlin, les membres de l'initiative d'avenir „5L“ ont présenté les premières étapes concrètes pour la construction des wagons de marchandises du futur.

Quels sont les besoins du trafic ferroviaire de marchandises pour affronter l'avenir? Comment faire pour transférer les quantités croissantes de la route au rail? Quelle contribution le rail peut-il apporter aux objectifs de la politique climatique? Les participants à l'initiative „5L“ se réunissent régulièrement pour pouvoir répondre à ces questions et à bien d'autres encore et ont présenté leurs premiers résultats concrets lors du salon InnoTrans. Dans un livre blanc ayant pour sujet les innovations des wagons de marchandises à l'horizon 2030, le groupe de travail analyse de façon détaillée les possibilités et les facteurs de croissance, en se focalisant sur les wagons de marchandises. L'initiative montre dans un plan par étapes quelles sont les innovations techniques à mettre en place sur les wagons de marchandises d'ici 2030 pour pouvoir renforcer la position du rail vis-à-vis de la concurrence que représentent les autres modes de transport.

„Le wagon de marchandises du futur est silencieux, léger et efficient. Il est possible par exemple de l'atteler automatiquement et d'annoncer en temps réel son état de fonctionnement ou d'éventuelles pannes au mécanicien et au centre de coordination“, déclare Jürgen Hüllen, membre de l'initiative d'avenir „5L“. Afin de promouvoir de façon efficace de telles évolutions complexes, l'initiative s'engage activement pour une modification du processus d'innovation. En réunissant des savoir-faire, il est possible de mettre au point des innovations et par là même d'augmenter rapidement la productivité et l'efficience. Tous les acteurs de l'initiative doivent pouvoir profiter simultanément des avantages économiques des développements réalisés.

Si des solutions techniques – par exemple des systèmes d'attelage automatiques pour des manœuvres et un regroupement plus efficaces des wagons – sont souvent déjà disponibles, elles ne sont toutefois pas encore parvenues jusqu'à leur lancement sur le marché. C'est pourquoi la nouvelle approche est d'ores et déjà testée dans la pratique dans le cadre de deux projets pilotes: ainsi, d'une part, les participants au projet élaborent des standards minimaux pour les dispositifs de diagnostic automatiques installés sur les wagons de marchandises. D'autre part, ils développent un profil d'exigences technico-opérationnel pour un bogie standard moderne. Les premiers résultats de ces projets sont attendus pour la fin 2012.

„Selon nous, les innovations techniques et économiques des wagons représentent de réelles opportunités de croissance“, déclare Jürgen Mues, responsable Asset Management et membre de la direction de CFF Cargo. Car le wagon de marchandises est un lien essentiel entre la logistique de transport et la logistique industrielle. Afin que les investissements soient rentables, durables et appropriés, tous les acteurs doivent unir leurs efforts. „Comme nos activités sont non seulement régionales, mais aussi internationales, nous ne pourrons atteindre ces objectifs qu'en collaborant avec tous les parties concernées et qu'en adoptant une perspective transfrontalière“, souligne Jürgen Mues. C'est pourquoi CFF Cargo s'engage dans l'initiative „5L“.

Les participants à l'initiative d'avenir „5L“ sont: BASF SE, DB Schenker Rail, DB Waggonbau Niesky GmbH, Knorr-Bremse Systeme für Schienenfahrzeuge GmbH, Rail Cargo Austria, CFF Cargo SA, ThyssenKrupp AG, VTG AG et Waggonbau Graaff GmbH. La chaire de trafic ferroviaire et transports publics régionaux et urbains de l'université technique de Dresde et le département spécialisé dans les véhicules ferroviaires de l'université technique de Berlin ont apporté le soutien scientifique nécessaire. L'initiative „5L“ favorise la mise en œuvre intégrée des 5 facteurs de croissance liés aux wagons de marchandises, en se référant aux 5 exigences fondamentales suivantes, exprimées en allemand: Leise (silencieux), Leicht (léger), Laufstark (performant), Logistikfähig (adapté aux exigences de la logistique) et Life-Cycle-Cost-orientiert (orienté sur le coût du cycle de vie).

Contenu complémentaire