Nouvelle organisation pour l’entretien de la flotte de CFF Infrastructure: Les ateliers industriels de Bienne se chargent de l’entretien de 2500 véhicules de chantier.

Jusqu’ici réparti sur plusieurs emplacements, l’entretien du matériel roulant de CFF Infrastructure sera centralisé aux ateliers industriels de Bienne dès 2014. L’entretien de près de 2500 véhicules ferroviaires sera désormais assuré par la division Voyageurs.

L’entretien de la flotte des véhicules de CFF Infrastructure sera centralisé dès 2014. L’unité Operating de la division Voyageurs assurera la responsabilité pour les réparations et l’entretien de 2500 véhicules ferroviaires de chantier. Jusqu’ici séparées, les organisations responsables de l’entretien léger et lourd seront regroupées. Les synergies permettront d’agir plus vite et de manière plus ciblée, ce qui améliorera la disponibilité du matériel.

Les ateliers industriels de Bienne, spécialisés dans l’entretien des véhicules diesel, deviendront un centre de compétence et coordonneront les réparations pour toute la Suisse. Dans les trois régions linguistiques, les emplacements suivants serviront de base régionale: Lonay (VD) pour la Suisse romande, Zürich-Altstetten pour la Suisse alémanique et Bellinzone et Biasca pour le Tessin.

CFF Cargo cède l’entretien de la flotte de CFF Infrastructure à la division Voyageurs et se concentre sur l’entretien de sa flotte. 45 collaborateurs des emplacements de Lonay (VD) et d’Olten (SO) sont concernés par cette réorganisation, mais il n’y a aura aucun licenciement. Les collaborateurs iront travailler à Bienne ou occuperont d’autres fonctions aux sein des divisions Voyageurs, Cargo ou Infrastructure, où leur savoir-faire est indispensable. Les partenaires sociaux ont été consultés sur la nouvelle organisation et ont accompagné le processus.

La flotte de CFF Infrastructure comprend 2500 véhicules, la plupart étant utilisée pour l’entretien et la construction des voies. L’âge moyen des véhicules est de 33 ans environ. Des investissements de 600 millions doivent permettre le renouvellement des véhicules; ils permettront de répondre aux besoins en terme d‘entretien et d’expansion du réseau ferroviaires des CFF.

Contenu complémentaire