Élargissement de l’offre de prestations dans le cadre de la stratégie de nettoyage: Les CFF lancent le nettoyage mobile à bord des trains.

Le 1er octobre, les CFF introduisent le nettoyage mobile des trains du trafic grandes lignes afin d’améliorer la propreté. Cette prestation vient compléter les mesures existantes, qui comprennent d’ores et déjà trois à cinq nettoyages par jour.

Après avoir mené un essai pilote concluant sur la ligne Lausanne–Genève-Aéroport en novembre dernier, les CFF lancent aujourd’hui le nettoyage mobile sur les principales lignes partant des nœuds de Lausanne et de Zurich, dans le cadre d’un essai organisé à l’échelle nationale jusqu’à la fin février 2014. L’équipe mobile de nettoyage a principalement pour mission de contrôler la propreté des toilettes et de les nettoyer, de ramasser les bouteilles en plastique, les gobelets de café et les magazines qui traînent, et de vider les poubelles du train. Reconnaissables à leur uniforme rouge, les collaborateurs de l’équipe mobile de nettoyage aident également les voyageurs à placer leurs bagages dans les compartiments ad hoc et se tiennent à leur disposition pour tout renseignement d’ordre général.

Plus de propreté dans les trains

En proposant ce nouveau service, les CFF adaptent leur stratégie de nettoyage à l’affluence croissante des voyageurs et aux nouveaux besoins de la clientèle. Ainsi, la restauration à bord des trains s’est considérablement développée ces dernières années et avec elle, les déchets et la saleté. Au total, les CFF ont prévu d’affecter 25 collaborateurs au nettoyage mobile. Ces derniers travailleront du lundi au vendredi dans différents trains des CFF à partir des sites de Lausanne et de Zurich. Le nettoyage mobile est un service supplémentaire offert à la clientèle qui, loin de remplacer les nettoyages réalisés actuellement, les complète. L’équipe mobile de nettoyage interviendra chaque jour dans 90 à 95 trains, la plupart du temps en trafic grandes lignes. Les trains des CFF sont d’ores et déjà contrôlés trois à cinq fois par jours et nettoyés en cas de saleté visible. Le nettoyage en route vient s’ajouter à ces prestations.

Près de 800 collaborateurs assurent le nettoyage des trains.

Les CFF emploient près de 800 collaborateurs dans toute la Suisse pour le nettoyage des trains. L’essai pilote organisé jusqu’à la fin du mois de février 2014, dont l’objectif est d’accroître le sentiment de propreté de la clientèle à bord des trains, coûtera près de CHF 650 000.‒. Fin décembre 2013, le groupe décidera de maintenir ou non le nettoyage mobile sous cette forme et, le cas échéant, de développer cette prestation.

Après avoir lancé, au mois de février de cette année, le programme de modernisation du design des WC dans plus de 700 WC du parc d’IC 2000 et ICN, les CFF poursuivent donc leur objectif de propreté accrue à bord des trains.

Contenu complémentaire