Travaux urgents entre Neuchâtel et Corcelles-Peseux: Reprise du trafic le lundi 7 octobre au matin.

Le trafic ferroviaire entre Neuchâtel et Corcelles-Peseux reprendra le lundi 7 octobre au matin. Les travaux de remplacement de la voie ferrée débutent aujourd’hui. La variante retenue est celle qui occasionne le moins de désagréments à la clientèle.

Les premiers travaux ont débuté aujourd’hui dans le tunnel du Gibet. Le chantier durera dix jours, mais le trafic pourra être rétabli sur le tronçon à vitesse réduite le lundi 7 octobre au matin. Plusieurs variantes de travaux ont été évaluées par les spécialistes CFF. L’option qui a été retenue consiste à remplacer intégralement les rails, les traverses et le ballast dans et autour du tunnel du Gibet, sur une distance de 684 mètres. Pour Philippe Gauderon, chef CFF Infrastructure et membre de la Direction du Groupe, «Il s’agit de la variante de travaux qui occasionne le moins de désagréments à notre clientèle, à laquelle j’adresse mes excuses pour les inconvénients subis durant cette semaine». Le montant de ces travaux est de l’ordre de 800'000 à un million de francs.

Jusqu’à dimanche soir, un service de bus de substitution est mis sur pied. Les trains RE sont remplacés par des bus entre Neuchâtel et Les Hauts-Geneveys. Les trains régionaux sont remplacés par des bus entre Neuchâtel et Corcelles-Peseux. Le nombre de bus de substitution a été encore augmenté aujourd’hui, de manière à offrir le maximum de capacités à la clientèle.

Jusqu’à vendredi, les trains de 6h21 et 7h21au départ de La Chaux-de-Fonds sont supprimés entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. Le train de 7h05 au départ de Neuchâtel à destination de La Chaux-de-Fonds est supprimé également. Le soir, au départ de Neuchâtel, en direction de La Chaux-de-Fonds, les trains de 17h05 et 18h05 ne circulent pas. Dans le sens inverse, le train de 17h21 au départ de La Chaux-de-Fonds est aussi supprimé. Des bus directs La Chaux-de-Fonds–Neuchâtel sont mis sur pied en remplacement. Ces trains ne circulent pas le week-end. Dès lundi matin, le trafic reprend normalement

Dans la première phase de travaux, 70 personnes travaillent sur le chantier, réparties en deux tours. Les CFF s’efforcent de réduire au minimum les nuisances occasionnées et remercient leur clientèle pour sa compréhension.

Des informations sont disponibles auprès des canaux suivants:

Contenu complémentaire