WC à bord des trains: Les CFF modernisent les WC à bord des trains.

Dans le cadre d’une opération de relookage complet, les quelque 700 WC du parc d’IC2000 et d’ICN seront décorés à l’aide d’autocollants et équipés d’un diffuseur de parfum d’ici à la fin octobre 2013. En 2011, un essai pilote a montré que les voyageurs préféraient nettement les WC dans les tons clairs. Actuellement, 97% des WC sont disponibles. Les CFF investissent chaque année dix millions de francs dans la maintenance des systèmes de WC.

Des WC propres et agréables contribuent sensiblement à la qualité du voyage des clients CFF. C’est pourquoi les CFF ont décidé d’investir dans la propreté et le design des WC à bord des trains. D’ici à la fin octobre 2013, les WC des IC2000 et des ICN arboreront un de quatre motifs retenus. Ils seront également équipés d’un diffuseur de parfum permettant de neutraliser les odeurs et de créer une ambiance olfactive à la fois fraîche et discrète. Lors de la conférence de presse qui s’est tenue ce matin à Zurich, Jeannine Pilloud est revenue sur les conclusions de l’étude de marché réalisée en 2011 dans le cadre de l’essai pilote, à savoir que les voyageurs trouvaient les nouveaux WC nettement plus agréables. Elle a également souligné que les WC étaient propres – nettoyés une fois par jour et contrôlés à plusieurs reprises.

Quatre millions de chasses d’eau par mois

La maintenance des systèmes de WC en circuit fermé coûte chaque année 10 millions de francs aux CFF. D’ici 2014, les CFF investiront 14 millions de francs dans des installations d’élimination et des systèmes de WC. Actuellement, 96% des WC sont disponibles en trafic grandes lignes et trafic régional. La chasse d’eau est actionnée environ 135 000 fois par jour, soit près de quatre millions de fois par mois. Un défaut survient en moyenne toutes les 7000 chasses et trois dérangements sur quatre sont résolus dans un délai de 24 heures.

Des voyages écologiques

Actuellement, 1435 des 3549 WC à bord des trains CFF fonctionnent à circuit ouvert (latrines en fosse ouverte). Sur les 2114 systèmes à circuit fermé, 1150 sont équipés d’un bioréacteur et 964 d’un réservoir de matières fécales. À partir de fin 2016, les quelque 180 voitures qui ne disposent pas encore de WC à circuit fermé ne seront mobilisées qu’occasionnellement, p.ex. quelques jours par an dans le cadre du trafic supplémentaire. Les bioréacteurs sont écologiques et consomment cinq décilitres seulement par chasse, contre 9 à 12 litres dans les foyers. En outre, ce type de WC ne doit être vidangé que tous les deux à trois mois, contre deux à trois jours pour les réservoirs de matières fécales.

Des photos de la conférence de presse et des nouveaux WC seront disponibles à partir de 15 heures. Une courte vidéo sur le thème des WC dans les trains peut être visionnée à l’adresse suivante: www.cff.ch/wc-videoOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Contenu complémentaire