CFF Cargo baptise sa quatorzième locomotive hybride à Payerne.

CFF Cargo a baptisé aujourd'hui la quatorzième des 30 locomotives hybrides en commande. Elle permet une exploitation du trafic par wagons complets plus économique et plus écologique. Cette locomotive – la plus moderne du marché – sera exploitée aussi bien pour le service de ligne que pour les manœuvres.

«Je suis heureux que notre équipe de manœuvre de Payerne puisse à l'avenir travailler au quotidien avec la locomotive de manœuvre la plus moderne et la plus innovante qui soit. La nouvelle locomotive hybride Eem 923 nous permet de remplacer une locomotive diesel lourde et de réduire ainsi les émissions de CO2.», a déclaré Ruedi Büchi, le 2 avril 2013 à Payerne. Conjointement avec Christelle Luisier Brodard, la syndique de Payerne, il a baptisé la locomotive hybride de type Eem 923 du nom de «Mont Vully». La société Stadler Winterthur SA livrera le reste des 30 véhicules commandés d'ici la fin 2013, au fur et à mesure de la production. Le volume total de la commande se monte à 88 millions de francs (pack de pièces de rechange compris).

Plus d'efficience, de durabilité et de rentabilité

La nouvelle locomotive hybride dispose de tous les atouts pour répondre de façon optimale aux besoins de la clientèle. Car l'Eem 923 allie efficience, durabilité et rentabilité. Cette nouvelle acquisition permettra à CFF Cargo de continuer à réduire la diversité de ses véhicules, afin de rentabiliser l'exploitation et l'entretien de l'ensemble de la flotte.

La nouvelle locomotive hybride répond aussi aux exigences écologiques de CFF Cargo: grâce à sa forte puissance de 1500 kW, elle convient autant pour le service de ligne que pour les manœuvres. CFF Cargo gagne ainsi en flexibilité au niveau de la production. Les mécaniciens peuvent rapidement passer de l'électrique au diesel, ce qui permet de gagner du temps et de l'argent, car il n'est plus nécessaire de procéder à de fastidieux changements de locomotives pour emprunter les derniers kilomètres des voies de raccordement non électrifiées. Les coûts d'exploitation et de maintenance de la locomotive hybride sont en outre nettement inférieurs à ceux de l'ancienne flotte de manœuvre – dans le même temps, CFF Cargo compte sur une disponibilité clairement plus élevée des véhicules.

Elle prévoit aussi que la locomotive hybride Eem 923 circule à plus de 90% à l'électricité, le moteur diesel complémentaire ne devant entrer en action que sur les voies de raccordement sans caténaire. CFF Cargo pourra ainsi diminuer ses émissions de CO2 de plus de 4000 tonnes par an, par rapport à ses valeurs actuelles. CFF Cargo a sciemment opté pour un véhicule porteur d'avenir qui présente à la fois des avantages de durabilité économique et écologique.

Choix du nom: des montagnes régionales comme symbole de la durabilité

CFF Cargo sort des sentiers battus non seulement avec la locomotive hybride en elle-même, mais aussi par le choix du nom: comme les locomotives hybrides seront employées sur des sites régionaux, elles ont été baptisées du nom de montagnes avoisinantes. Elles symbolisent l'ancrage durable, régional et écologique. Le nom est choisi par l'équipe de production Cargo du site concerné. En ce qui concerne la locomotive hybride basée à Payerne, l'équipe RCP, dirigée par Maurice Sugnaux, a pris sa décision: elle portera le nom de la montagne locale «Mont Vully».

Contenu complémentaire