Trafic ferroviaire dans la région biennoise: Gestion du trafic effectuée depuis Lausanne.

Le trafic ferroviaire de la région de Neuchâtel, Granges, Delémont et Bienne sera piloté, dès le 24 novembre 2013, depuis le centre d’exploitation de Lausanne. Dès cette date, les collaborateurs de l’actuel poste de télécommande situé à Bienne travailleront à Lausanne. Ce déménagement s’inscrit dans la décision des CFF, prise en 2006, de concentrer la gestion du trafic dans quatre centres d’exploitation d’ici 2016. Cette mesure facilite le travail d’équipe, la communication et la coordination, en particulier lors de perturbations.

Dès le 24 novembre 2013, le trafic ferroviaire de la région de Neuchâtel, Granges, Delémont et Bienne sera dirigé par le centre d’exploitation de Lausanne. Les professionnels du trafic ferroviaire des CFF dirigeront désormais signaux et aiguillages depuis Lausanne. Simultanément, l’actuel poste de télécommande de Biel/Bienne sera fermé. Ce déménagement intervient à la suite de la décision des CFF en 2006 de concentrer le pilotage du trafic ferroviaire dans quatre centres d’exploitation. Depuis 2010, les postes de commandes existants sont petit à petit déplacés dans les nouveaux centres d’exploitation de Lausanne, Zurich aéroport, Olten et Pollegio.

A Bienne, 42 collaborateurs gèrent actuellement le trafic ferroviaire, dont 37 à temps-plein. Avec le déménagement, ces postes seront déplacés à Lausanne. Les CFF ont pour objectif de continuer à employer les collaborateurs biennois dans le centre de la capitale vaudoise. C’est pourquoi ils les soutiennent dans ce changement de lieu de travail avec des mesures d’accompagnement, fixées en étroite collaboration avec la commission du personnel et les partenaires sociaux.

Les collaborateurs travaillant jusqu’ici dans les centres de télécommande, les centres d’exploitation et les collaborateurs responsables des appareils d’enclenchement sont désormais réunis dans les quatre centres d’exploitation, sous un seul et même toit. Ils forment ainsi des équipes régionales, qui gèrent aiguillages et signaux tout en s’occupant également d’informer les voyageurs dans les gares. Cette mesure de regroupement facilite le travail d’équipe, la communication et la coordination, en particulier lors de perturbations. Elle permettra également d’offrir un haut degré de ponctualité aux voyageurs, malgré la densité du réseau ferroviaire suisse et de les informer rapidement en cas de dérangement.

Pour rappel, au printemps 2010, le premier des quatre centres d’exploitation avait ouvert à Lausanne. Depuis, celui de Zurich aéroport a également été mis en service. A Pollegio et Olten, de nouveaux bâtiments sont en cours de construction. Ces deux centres ouvriront leurs portes en 2014.

Pour plus d’infos: unter www.cff.ch/centres-d-exploitation

Contenu complémentaire