Yverdon-les-Bains: Mise à l'enquête du déplacement de la sous-station CFF.

Soumis à l'Office fédéral des Transports, le projet de délocalisation de la sous-station mobile CFF en périphérie de la Ville d'Yverdon-les-Bains est mis à l'enquête dès le 17 août 2013. Cette nouvelle sous-station sera connectée à la ligne haute tension qui borde l'autoroute A5.

Afin de garantir une alimentation électrique optimale dans la région Neuchâtel–Yverdon-les-Bains, les CFF et la Cité thermale ont décidé de déplacer la sous-station mobile sur la parcelle 6230 à la périphérie de la ville du Nord vaudois, située à proximité de l'angle des chemins des Roseyres et de Graveline. Cette sous-station sera connectée au réseau haute tension qui longe l'autoroute A5, ce qui lui permettra de disposer du courant de traction nécessaire pour répondre aux besoins des CFF dans cette partie de leur réseau.

Ce projet de déplacement est publié dans la Feuille d'avis officiels le 16 août et mis à l'enquête du 17 août au 16 septembre 2013. Les plans de l'ouvrage sont affichés au Service de l'urbanisme et des bâtiments d'Yverdon-les-Bains pendant la durée de la mise à l'enquête. Ils sont consultables pendant les heures d'ouverture du service.

Les coûts du déplacement de la sous-station mobile devraient s'élever à quelque 4,75 millions de francs. Le début des travaux de construction est prévu pour l’automne 2014 et il faudra compter environ 18 mois pour achever l’ouvrage.

Contenu complémentaire