Trafic ferroviaire entre le Valais et l’Italie: Un feu vert au développement du trafic régional.

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) confirme la décision de l’Office fédéral des transports (OFT) qui autorise les CFF à exploiter le trafic régional et trains-autos à travers le tunnel du Simplon, jusqu’en 2017. Les CFF peuvent ainsi poursuivre leurs projets de développement de l’offre ferroviaire entre le Valais et l’Italie, conformément aux souhaits du canton. Dès la fin des travaux de rénovation du tunnel du Simplon en décembre 2015, la clientèle régionale bénéficiera de trains fréquents, modernes et confortables entre Brigue et Domodossola (I). Et un train-autos supplémentaire desservira Brigue et Iselle di Trasquera (I), chaque heure, pour répondre à la demande croissante des automobilistes.

Le TAF accepte que l’autorisation de circulation accordée aux CFF pour exploiter le trafic régional entre le Valais et l’Italie soit prolongée jusqu’en 2017. Il confirme ainsi la décision de l’OFT prise préalablement. Les CFF considèrent ce jugement comme un feu vert supplémentaire à leur projet de développement des trafics voyageurs et trains-autos à travers le tunnel du Simplon. Quand l’ouvrage aura été entièrement rénové en décembre 2015, les voyageurs entre Brigue et Domodossola bénéficieront d’un horaire plus dense et de trains modernisés confortables. Quant aux véhicules embarqués sur les trains-autos, ils pourront relier, chaque heure, Brigue et Iselle di Trasquera (I). Une deuxième navette train-autos sera mise en circulation pour compléter cette desserte très appréciée par notre clientèle.

La future offre régionale à travers le tunnel du Simplon s’intègre parfaitement aux exigences du trafic national et international entre la Suisse et l’Italie et garantit une gestion optimale des connexions ferroviaires transalpines. Elle s’inscrit également dans la continuité du développement du RER ValaisIWallis, initié par le canton et opéré par RegionAlps. L’entreprise valaisanne est une filiale des CFF (70%), des Transports Martigny et Region-TMR (18%) et de l’Etat du Valais (12%).

Contenu complémentaire