Musée Suisse des Transports: Nouvelle exposition «Efficacité énergétique sur les rails».

Dès aujourd’hui, les CFF sont à nouveau présents au Musée Suisse des Transports avec une exposition sur le développement durable et l’efficacité énergétique. Produire du courant avec l’énergie hydraulique et mettre un train en mouvement, sentir la résistance du roulement sur son propre corps, s’informer sur la modernisation des locomotives Re 460: l’exposition spéciale «Efficacité énergétique sur les rails» montée par les CFF au Musée Suisse des Transports propose une expérience interactive qui s’adresse aux grands et aux petits.

Lorsqu’il est question de développement durable et de mobilité, on pense le plus souvent aux CFF. Les usagers du train consomment en moyenne quatre fois moins d’énergie que les automobilistes pour leurs déplacements. Aujourd’hui déjà, l’énergie nécessaire au chemin de fer est d’origine hydraulique à 90%. Les CFF sont ainsi l’une des entreprises ferroviaires les plus respectueuses de l’environnement. À partir de 2025, les CFF entendent faire circuler tous les trains grâce à du courant entièrement issu de sources d’énergie renouvelables, et économiser 600 GWh d’énergie par an. Ce chiffre correspond à la consommation annuelle de tous les ménages du canton du Tessin. Les CFF soutiennent ainsi la Suisse dans sa volonté de sortir du nucléaire.

Les CFF consacrent à présent une exposition temporaire interactive qui fait la synthèse de tous ces aspects. Intitulée «Efficacité énergétique sur les rails», elle est visible au Musée Suisse des Transports du 17 novembre 2014 au 31 décembre 2015. Pourquoi un voyage un train consomme-t-il moins d’énergie que le même voyage en voiture? Qu’est-ce qui rend le chemin de fer efficace du point de vue énergétique? Que font les CFF par rapport aux énergies renouvelables d’avenir? Non contente de répondre à ces questions, l’exposition présente aussi la modernisation de la locomotive suisse Re 460, véhicule phare des CFF. Celle-ci permettra une économie d’environ 27 GWh par an, soit la consommation annuelle de 6750 ménages suisses. Chaque jour, en effet, le parc de véhicules Re 460 parcourt 104 000 kilomètres, ce qui représente 2,5 fois le tour du monde. Le premier prototype rénové quittera les ateliers industriels d’Yverdon-les-Bains à la fin 2015. Une maquette permettra aux visiteurs de l’exposition d’avoir un aperçu des transformations et des composants principaux de ce fameux véhicule rouge, surnommé «Loc 2000».

Avec plus de 500 000 entrées par an, le Musée Suisse des Transports est le plus visité du pays. Les CFF en sont un partenaire officiel depuis sa fondation en 1959.

Contenu complémentaire