Nouveaux trains duplex pour le trafic grandes lignes: Bombardier et les CFF s’accordent sur un nouveau plan de livraison.

Les nouveaux trains duplex pour le trafic grandes lignes de Bombardier de-vraient entrer en exploitation à partir de 2017, soit avec un an de retard sup-plémentaire. C’est ce qui ressort du nouveau plan de livraison des trains sou-mis aux CFF par Bombardier. Le retard devrait être rattrapé d’ici à 2020. Le nouveau plan de livraison fait partie d’un accord global réglant les questions liées aux retards. Dans le cadre de cette convention, les CFF acceptent la li-vraison gratuite par Bombardier de trois trains supplémentaires et de pièces de rechange. Cela, pour autant que la qualité des trains de test réponde aux exi-gences au printemps 2015.

Les CFF ont pris connaissance du nouveau plan de livraison ferme que Bombardier leur a soumis. Les CFF souhaitent des trains de haute qualité; ils devront donc accepter un retard supplémentaire d’un an jusqu’à la mise en service des premiers trains. Le retard accumulé jusqu’à présent n’a aucune influence sur les futurs horaires. Depuis avril 2012, il était notoire que le projet aurait deux ans de retard, entre autres en raison de problèmes de construction des caisses de voitures. Bombardier s’est engagé à rattraper le retard, actuellement estimé à trois ans, et à livrer les 62 trains commandés d’ici à 2020 comme prévu au départ. Selon Bombardier, le premier train sera assemblé en décembre 2014 à Hennigsdorf (D). Le deuxième train de test suivra à Villeneuve en février 2015. Les CFF analyseront la qualité des trains au printemps 2015; ils espèrent une mise en service réussie. Si la production, les tests et la réception se déroulent bien, les premiers trains pourront entrer en service dès 2017. Les CFF n’imposeront pas à leur clientèle des tests avec des trains inaboutis.

Bombardier indemnise les CFF pour le retard.

Contenu complémentaire