Léman 2030 c’est parti: Coup d’envoi officiel à Renens du plus grand projet ferroviaire des dix prochaines années.

Le coup d’envoi du programme Léman 2030 a été donné aujourd’hui à Renens. Près de 3 milliards de francs seront investis pour doubler le nombre de places assises entre Lausanne et Genève et augmenter les cadences sur les RER de chacun des cantons. Les gares de Lausanne, Renens et Genève seront agrandies de façon à augmenter leur capacité, à améliorer le confort et la sécurité des voyageurs et à permettre la circulation de trains plus longs. Durant les travaux, l’objectif premier des CFF sera de maintenir l’offre et la ponctualité actuelles, et de réduire autant que possible les nuisances pour la clientèle et les riverains. La population était invitée à fêter l’événement aujourd’hui à Renens où un nouveau pavillon d’information a été inauguré.

A l’horizon 2030, le nombre de passagers circulant entre Lausanne et Genève doublera, pour atteindre 100'000 personnes par jour. Le programme Léman 2030 – le plus grand projet ferroviaire des dix prochaines années – vise à augmenter la capacité du réseau sur cette ligne ainsi que celle des gares de Lausanne, Renens et Genève. Les nombreux projets d’infrastructure compris dans le programme Léman 2030 permettront de faire circuler des trains de 400 mètres grâce à l’allongement des quais ainsi que d’augmenter les cadences notamment sur les réseaux régionaux par l’augmentation de capacité des nœuds ferroviaires autour de Lausanne et Genève. Le réaménagement des gares vise à mieux répondre aux besoins des passagers et de l’exploitation ferroviaires, en les adaptant à la croissance importante du nombre des personnes qui y transiteront.

C’est à Renens qu’ont débuté les premiers travaux: le renouvellement des installations de sécurité ferroviaire de Renens, la construction d’un nouveau bâtiment de service, et les travaux préparatoires de construction d’une quatrième voie entre Renens et Lausanne.

La partie officielle s’est tenue en présence de Nuria Gorrite, conseillère d’Etat en charge des Infrastructures et des Ressources humaines du canton de Vaud, de Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé de l’Environnement, des Transports et de l’Agriculture du canton de Genève, de Peter Füglistaler, directeur de l’Office fédéral des transports et d’Andreas Meyer, directeur général exécutif des CFF, ainsi que de nombreuses personnalités du monde politique et économique.

Les partenaires ont souhaité associer la population au coup d’envoi de Léman 2030 en la conviant aux diverses festivités, combinant présentations des chantiers et animations.

Les CFF ont assuré clients et riverains qu’ils mettraient tout en œuvre, durant chaque phase de travaux, pour que ceux-ci causent le moins de désagréments possible: les voyageurs bénéficieront d’ailleurs d'un nombre équivalent de trains et de places assises durant les chantiers.

La concrétisation de ce programme représente l’aboutissement d’un processus démarré il y a cinq ans, le 21 décembre 2009, par la signature, par les cantons de Genève et Vaud, les CFF et l’OFT, d’une convention-cadre. Celle-ci prévoyait notamment d’importants préfinancements cantonaux, qui ont permis d’accélérer l’avancement des projets. Les projets du programme Léman 2030 prévus pour l'horizon 2025 représentent 3 milliards de francs au total, financés pour la plus grande partie par la Confédération. Le soutien fédéral est assuré depuis le vote favorable du peuple et des cantons, le 9 février 2014, au projet Financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF).

Afin de tenir les riverains et la clientèle au courant de l’évolution des projets du périmètre de Renens, un pavillon d’information, situé à la rue de Crissier 4b (accès par l’arrière du bâtiment, côté rue de la Mèbre) est désormais à la disposition du public. Ouverture: mardi-vendredi 10h-16h, samedi 10h-13h (du 25 novembre 2014 au 28 février 2015, puis sur demande).

Lien internet: www.leman2030.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Pour tout complément d'information :

  • Pour le Canton de Vaud: Nuria Gorrite, cheffe du Département des infrastructures et des ressources humaines, 021 316 70 01
  • Pour le Canton de Genève: Luc Barthassat, chef du Département de l’environnement, de transports et de l’agriculture (DETA), par l’intermédiaire de M. Thomas Putallaz, secrétaire général adjoint, tél. +41 (0)79 417 09 69.
  • Pour l'Office fédéral des transports (OFT): Florence Pictet, porte-parole, tél +41 (0)58 465 56 59; + 41 (0)79 777 53 86 (samedi 22.11.14)
  • Pour les Chemins de fer fédéraux (CFF): Service de presse CFF, tél (0)51 220 43 43

Contenu complémentaire