Salaires 2015 et 2016: Augmentations de salaire individuelles et cotisations à l’assurance de rente.

Les CFF et les partenaires sociaux ont négocié les salaires du personnel des CFF pour 2015 et 2016: celui-ci se verra accorder des augmentations de salaire individuelles et des primes uniques pour les prestations extraordinaires. En outre, dès 2016, les CFF participeront à l’augmentation des cotisations d’épargne à la prévoyance professionnelle à concurrence de moitié; le personnel des CFF supportera l’autre moitié. Ainsi, tant l’entreprise que le personnel contribuent à maintenir le niveau des rentes dans le contexte des mesures de stabilisation indispensables de la Caisse de pensions CFF.

Les CFF prévoient d’affecter 0,5% de la masse salariale aux augmentations de salaire individuelles en 2015. Un montant supplémentaire équivalant à 0,25% sera versé aux collaboratrices et aux collaborateurs ayant fourni des prestations supérieures à la moyenne au titre de primes uniques. En 2016, une enveloppe correspondant respectivement à 0,8% et à 0,4% de la masse salariale sera affectée aux augmentations de salaire individuelles et aux prestations supérieures à la moyenne.

Les mesures salariales 2015 et 2016 sont à mettre en corrélation avec la stabilisation de la Caisse de pensions CFF (CP CFF), une étape indispensable dans le sillage de son assainissement. D’où la décision de mener les négociations salariales pour deux ans. Les réserves de fluctuation insuffisantes, la faiblesse des taux et la baisse escomptée du rendement des placements, conjuguées à l’augmentation de l’espérance de vie moyenne, nécessitent la mise en œuvre de mesures visant à garantir le financement à long terme de la Caisse de pensions, une situation à laquelle sont aussi confrontées d’autres caisses de pensions. Les CFF et les partenaires sociaux veulent éviter que les mesures de stabilisation indispensables au niveau de la CP CFF ne se traduisent par une réduction des rentes versées aux assurés. Aussi les cotisations d’épargne à la prévoyance professionnelle seront-elles augmentées début 2016. Les CFF prendront en charge la moitié de cette augmentation à hauteur de 1% du salaire, l’autre moitié étant assumée par les collaborateurs.

La hausse des cotisations d’épargne produira ses effets principalement chez les jeunes assurés. Pour les assurés proches de la retraite, d’autres mesures d’atténuation devront être introduites pour maintenir le niveau des rentes. Les CFF négocieront également à ce sujet avec les partenaires sociaux; le résultat devrait être connu d’ici à la mi-2015.

La délégation de négociation des associations du personnel se compose comme suit:

SEV – Syndicat du personnel des transports

VSLF – Syndicat suisse des mécaniciens de locomotive et aspirants

transfair – Syndicat du service public

ACTP – Association des cadres des transports publics

Contenu complémentaire