Votation populaire sur le projet FAIF: Oui à FAIF.

En disant clairement oui au projet FAIF, les électrices et électeurs suisses se sont prononcés en faveur d’un chemin de fer performant, ponctuel et sûr. Ce oui engage les CFF à offrir chaque jour à leurs clientes et clients des prestations de haute qualité, aujourd’hui comme demain. Pour la première fois, le financement de l’exploitation, de l’entretien et de l’aménagement du réseau est ainsi réglé durablement par le biais d’un fonds unique.

Les électrices et électeurs suisses se sont clairement exprimés en faveur du projet FAIF, un résultat qui ravit les CFF. Les bases sont ainsi jetées pour une amélioration progressive de la qualité de notre infrastructure et le développement des capacités sur l’ensemble du territoire suisse. Une première étape d’aménagement permettra en particulier de mettre en œuvre d’ici à 2025 les indispensables extensions de capacités entre Genève et Lausanne ainsi qu’aux nœuds de Genève, Berne et Bâle, au profit de nos clientes et clients. D’importantes capacités seront également assurées en trafic marchandises dans l’Arc lémanique et l’Arc jurassien.

Ce fonds est unique au monde. À l’avenir, l’entretien, les investissements et les coûts subséquents seront financés à partir d’un seul fonds. Lorsqu’ils décideront d’investir, les politiques et les entreprises ferroviaires auront l’obligation de tenir compte des coûts subséquents et des acteurs qui devront les prendre en charge. Dès l’entrée en vigueur du fonds, des moyens financiers supplémentaires seront disponibles pour l’entretien et l’aménagement du réseau. Il sera ainsi possible de relever pas à pas les défis que les CFF ont mis en évidence dans l’audit du réseau 2009.

Andreas Meyer, CEO des CFF, a commenté le résultat du scrutin en ces termes: «Avec FAIF, nous disposons désormais d’une solide base pour proposer à l’avenir à notre clientèle et aux générations futures des offres et des prestations de service de qualité ainsi qu’une infrastructure performante. Il ne faut pas sous-estimer la valeur du maintien de notre infrastructure, y compris dans le domaine de la mobilité combinée. Je remercie toutes les personnes qui ont apporté leur voix à ce projet du siècle et celles qui l’ont mis sur les rails. Le net soutien aux transports publics exprimé par la Suisse romande est un signal fort pour nous.»

Si elle constitue un témoignage de confiance, l’approbation du projet FAIF place également les CFF face à un engagement, celui de fournir chaque jour à la clientèle des prestations de haute qualité, aujourd’hui comme demain. Il s’agit d’un investissement qui doit promouvoir la qualité de vie en Suisse et l’attractivité du pays sur les plans économique et touristique.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne