Achat des uniformes CFF: Des vêtements de travail produits de manière équitable et responsable.

Une pétition des organisations « Action de Carême », « Pain pour le prochain » et « Etre partenaires » demande aux CFF de prendre leurs responsabilités lors de l’achat de vêtements et d’uniformes. Les CFF rejettent ce reproche injustifié, car ils poursuivent une politique d’achats équitable et responsable. Les CFF s’engagent non seulement pour des standards sociaux mais aussi pour la protection de l’environnement.

Les organisations «Action de Carême», «Pain pour le prochain» et «Etre partenaires» ont lancé hier une pétition demandant aux CFF de prendre leurs responsabilités lors de l’achat de vêtements et d’uniformes pour leurs collaborateurs. Selon elles, les CFF devraient participer à la «Fair Wear Foundation FWF», proche des trois organisations. Le texte de la pétition prétend que les CFF ne prennent pas au sérieux leur rôle dans la fabrication équitable de vêtements.

Les CFF mettent un point d’honneur à réaliser une politique d’achats équitable et responsable. Leurs fournisseurs s’engagent à respecter les prescriptions légales en matière de protection des travailleurs, de conditions de travail et d’égalité salariale. Pour les prestations provenant de l’étranger, les CFF exigent le respect de l’accord de l’organisation internationale du travail et du standard SA 8000. Ce standard a pour but d’améliorer continuellement les conditions de travail des employés. En font partie le respect d’un âge minimal, l’interdiction du travail des enfants ainsi que l’éradication du travail forcé. Les CFF sont membres de Transparency International Suisse depuis 2007. L’organisation s’engage dans le monde entier contre la corruption. Les CFF sont aussi représentés dans le comité de la Business Social Compliance Initiative (BSCI). Le code de conduite de la BSCI comprend, pour la production de vêtements de travail :

  • Respect des lois locales
  • Liberté d’organiser des rassemblements et droit aux négociations collectives
  • Interdiction de la discrimination
  • Garanties de salaires minimaux
  • Respect des lois sur la durée du travail
  • Protection de la santé et sécurité au travail
  • Interdiction du travail des enfants
  • Interdiction du travail forcé et des mesures disciplinaires
  • Respect des prescriptions légales concernant l’environnement et la sécurité
  • Mise en place d’un système de gestion pour garantir une politique responsable socialement

Les trois organisations font un rapprochement entre les CFF et les conditions de travail de l’industrie textile au Bangladesh. Les CFF garantissent qu’aucun vêtement de travail n’y est fabriqué pour son compte ou n’en provient.

Au printemps de cette année, des discussions entre les CFF et la Fair Wear Foundation FWF détermineront si une collaboration est possible. Reste un cap important à franchir: FWF ne considère pas les audits de BSCI comme valables. Les CFF estiment donc que le fait d’opposer deux labels aux conceptions différentes jette le discrédit sur les CFF en ce qui concerne leur politique d’achats qui se veut durable, équitable et responsable.

Politique d’achat des vêtements de travail aux CFF

Les CFF équipent annuellement environ 18’000 de leurs plus de 28’000 collaborateurs avec de nouveaux vêtements. En 2013, les frais d’achat pour les vêtements se sont élevés à 6 millions de francs et à 2,5 millions pour les chaussures. La politique d’achat des CFF suit les règles clairement fixées par l’OMC. Les vêtements sont produits actuellement en Asie à 40%, en Europe de l’Est à 45%, en Tunisie à 10% et en Suisse à 5%. Les textiles proviennent d’Europe dans 70% des cas, les 30% restant d’Asie.

Plus de 1’100 entreprises sont membres de BSCI, qui conduit annuellement 15’000 audits. Les CFF appliquent ses standards depuis 2007.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne