Travaux sur la ligne du Tonkin: Trains remplacés par bus et fermetures temporaires de passages à niveau.

Des travaux d’entretien ont lieu sur la ligne du Tonkin du 25 juin au 29 juillet 2014. Les trains sont remplacés par des bus sur une partie de la ligne. Plusieurs passages à niveau sont en outre fermés temporairement.

Les CFF effectuent des travaux d’entretien des voies et de réfection de passages à niveau sur la ligne du Tonkin du mercredi 25 juin au mardi 29 juillet 2014.

Du mercredi 25 au vendredi 27 juin 2014, les trains du soir dès 20h55 sont supprimés et remplacés par des bus entre Le Bouveret et St-Gingolph. La ligne est ensuite fermée au trafic du lundi au vendredi entre Monthey et St-Gingolph, du 7 au 26 juillet 2014. Les trains sont remplacés par des bus; ils circulent selon un horaire modifié. Les week-ends des 12/13 et 19/20 juillet ainsi que les lundis 18 et mardi 19 juillet 2014, les trains circulent jusqu’au Bouveret mais sont supprimés entre le Bouveret et St-Gingolph avec substitution par bus.

Les travaux nécessitent en outre la fermeture temporaire de plusieurs passages à niveau, notamment ceux de la Porte du Scex et de la gare de St-Gingolph, durant certaines phases de travaux. Des déviations sont mises en place. Certains travaux ont lieu de nuit; les CFF mettent tout en œuvre pour réduire les nuisances sonores et remercient les riverains de leur compréhension.

Un tous-ménage a été distribué dans la région et des affiches sont disposées en gare pour informer les voyageurs. L’horaire en ligne est mis à jour et des annonces sont diffusées par haut-parleur. Une brochure éditée par Regionalps est disponible dans les gares de la région. Des informations sont disponibles auprès des canaux suivants:

Entretien sur le réseau CFF en 2014.
 
Les CFF entretiennent le réseau ferroviaire le plus densément utilisé au monde. L’année dernière, une moyenne de 99 trains ont circulé par voie principale et par jour. Une utilisation aussi intensive nécessite de l’entretien. En 2014, les CFF investissent plus d’un milliard de francs dans le renouvellement du réseau (p. ex. remplacement des voies et du ballast). A cela s’ajoute quelque 500 millions de francs de travaux annuels de petit entretien.

Contenu complémentaire