Laufonnais: Interruption du trafic en raison de travaux d’entretien.

Durant les vacances d’été, le trafic sera interrompu dans le Laufonnais: du 12 juillet au 3 août 2014 entre Laufon et Aesch et du 4 au 10 août 2014 entre Delémont et Laufon. Des bus de substitution remplaceront les trains régionaux et grandes lignes sur les tronçons concernés. Les voyageurs du trafic grandes lignes se rendant de Genève/Lausanne, Bienne et Granges à Bâle et inversement voyageront de préférence via Olten. Le trafic sera interrompu en raison d’importants travaux d’entretien réalisés pour garantir la ponctualité et la sécurité des trains.

Depuis mi-mars 2014, les CFF effectuent d’importants travaux d’entretien dans le Laufonnais. La prochaine étape débutera le 12 juillet: les CFF procéderont alors au renouvellement de quelque 3,2 kilomètres de voie entre Grellingen et Aesch et remplaceront l’installation de ligne de contact à Grellingen. Entre Laufon et Bärschwil, le système de drainage et environ 1,1 kilomètre de voie seront remis à neuf. D’ici la fin août, les CFF remplaceront ainsi 8,5 kilomètres de rails, 7060 traverses et quelque 12 210 tonnes de ballast dans le Laufonnais et réaliseront des travaux de sécurisation des parois entre Liesberg et Grellingen.

Afin d’assurer une exécution rapide et sûre des travaux, le trafic sera interrompu durant la période estivale: du 12 juillet au 3 août 2014 entre Laufon et Aesch et du 4 au 10 août 2014 entre Delémont et Laufon. Des bus de remplacement seront mis en circulation. Les coûts globaux de l’ensemble des travaux de renouvellement s’élèvent à 18 millions de francs, ceux de la sécurisation des parois à 3,3 millions de francs. Il s’agit néanmoins d’un investissement judicieux, car un entretien de qualité de la voie ferrée est une condition indispensable pour assurer la ponctualité et la sécurité de l’exploitation. Informations complémentaires: www.cff.ch/laufonnaisOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

Une offre de bus de substitution étendue

Durant l’interdiction de voie, à savoir du 12 juillet au 3 août 2014, les trains S3 circulant entre Aesch et Laufon seront supprimés, ainsi qu’à partir de 22h00 ceux circulant entre Laufon et Delémont. Les trains ICN sont supprimés entre Bâle et Laufon, ainsi qu’entre Laufon et Delémont à partir de 22h00. Des bus de remplacement seront mis en place entre Laufon et Aesch tous les quarts d’heure et proposeront soit un trajet direct, soit une desserte de tous les arrêts. Entre Aesch et Bâle, des trains-navettes circuleront également tous les quarts d’heure. Dès 22h00, des bus de substitution assureront la liaison entre Laufon et Delémont. Durant l’interdiction du 4 au 10 août 2014, les trains S3 et ICN seront supprimés entre Laufon et Delémont. Des bus de remplacement seront mis en circulation.

Selon les conditions du trafic routier, le temps de parcours des bus peut bien entendu varier. Les correspondances entre bus et trains ne sont donc pas garanties. Les CFF conseillent aux voyageurs de prévoir davantage de temps pour leur voyage. Du 12 juillet au 10 août, les personnes se rendant de Bâle CFF à Granges, Bienne et Lausanne/Genève-Aéroport (et direction opposée) voyagent de préférence via Olten. Leur billet sera également valable sur ces lignes pendant la durée des travaux. L’horaire en ligne a été adapté. Des renseignements peuvent être obtenus par téléphone auprès du Rail Service au numéro 0900 300 300 (1.19 CHF/min. depuis le réseau fixe suisse).

Regrouperpour gagner en efficacité

De nombreux travaux peuvent être réalisés sur les voies uniquement lorsqu’aucun train ne circule. Les créneaux de nuit durant lesquels aucun véhicule ne circule sont courts; la mise en place et le démontage d’un chantier prennent beaucoup de temps. Un train de chantier, par exemple, ressemble à une usine roulante: vu sa taille et son poids, il faut du temps pour qu’il soit opérationnel sur place. En outre, l’équipe chargée des travaux doit veiller à arrêter ceux-ci à temps pour que les premiers trains du matin puissent circuler. Toutes ces contraintes réduisent la durée effective des travaux. 

Une interdiction totale permet donc aux ouvriers de travailler de manière bien plus efficace: le chantier est monté puis démonté une seule fois. Cela permet d’épargner aux habitants et aux voyageurs du Laufonnais au moins deux mois de travaux de nuit et suppressions de trains supplémentaires. L’interdiction totale permet également aux pouvoirs publics de réaliser des économies. Les CFF effectueront les travaux selon le principe de regroupement, c’est-à-dire qu’ils rassembleront différents projets d’entretien et de renouvellement au cours du même créneau horaire. Cela permettra de réaliser d’autres travaux rapidement et en toute sécurité.

Contenu complémentaire