Bienne: Des parois antibruit pour plus de calme.

Sur mandat de la Confédération, les CFF construisent 3330 mètres de parois antibruit entre la gare de Biel/Bienne et la gare Mâche. Les travaux sont prévus du 4 août 2014 à mi-décembre 2015. Les coûts du projet s’élèvent à 13,5 millions de francs. Grâce à ces écrans antibruit, les abords de la ligne ferroviaire de Bienne seront plus calmes.

Bienne va devenir plus calme. Dans le cadre du programme national d’assainissement phonique lancé par la Confédération, les CFF construisent dans la ville des parois antibruit sur une longueur de 3330 mètres. Dans un premier temps, ils interviendront du 4 août 2014 à fin avril 2015 entre la gare de Biel/Bienne et le pont de Crêt-des-Fleurs, dans la périphérie de la ville. Il s’agit du premier des quatre futurs tronçons.

Les travaux du deuxième tronçon, sur le pont de Crêt-des-Fleurs, le long de la rue du Krähenberg, auront lieu de début octobre 2014 à fin avril 2015. Sur le troisième tronçon, de la rue de Mâche au chemin Mettlen, les travaux commenceront fin octobre 2014 et dureront jusqu’à mi-septembre 2015. Sur le dernier tronçon, de la route de Brügg au chemin du Champ-du-Moulin, les CFF placeront les parois de mi-septembre à fin décembre 2015.

Les parois sont principalement constituées d’éléments en béton de couleur anthracite. Elles mesurent en général deux mètres de haut en partant du niveau supérieur du rail. Les coûts du projet s’élèvent à 13,5 millions de francs. Ces mesures sont financées par le fonds FTP destiné aux grands projets ferroviaires (fonds FTP). Vous trouverez d’autres informations sur le programme d’assainissement phonique de la Confédération ici: www.bav.admin.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Contenu complémentaire