CFF Cargo entame la première étape de l'augmentation des capacités de transbordement: Partenaires pour le futur terminal à conteneurs Bâle Nord.

Pour l'exploitation du futur terminal à conteneurs Bâle Nord, CFF Cargo créera une société conjointement avec des entreprises des secteurs logistique et portuaire. Dans une première phase, les entreprises Hupac SA et Contargo AG participeront au transbordement rail/route. Les trois partenaires ont signé une déclaration d'intention à cet effet. D'autres partenaires devraient les rejoindre pour la connexion maritime prévue ultérieurement avec les Ports rhénans et le développement du secteur trimodal.

Comme prévu, des entreprises des secteurs logistique et portuaire participeront à l'exploitation du futur terminal à conteneurs international au nord de Bâle. Pour la première étape de développement bimodale, d'abord prévue pour le transbordement rail/route, CFF Cargo créera une société conjointe avec Hupac et Contargo. Les trois partenaires ont signé une déclaration d'intention à cet effet.

Dans une phase ultérieure, le terminal devra être connecté à la navigation intérieure, grâce à la construction d'une connexion maritime (bassin portuaire 3). Avec cette extension trimodale de l'installation route/rail/eau, d'autres participations d'entreprises de l'économie portuaire sont prévues. Le nouveau terminal à conteneurs bénéficiera donc ainsi, comme prévu, d'une large participation de la branche. Il sera exploité sans discrimination, ce qui signifie qu'il sera accessible à tous les utilisateurs intéressés pour le transbordement de conteneurs et autres porteurs de charge du trafic combiné.

Les deux entreprises Hupac et Contargo exploitent aujourd'hui déjà, dans la région de Bâle, leurs propres installations de transbordement et apportent au partenariat une expérience de plusieurs décennies dans le domaine du transport et du transbordement de marchandises. CFF Cargo est leader du marché dans le trafic de marchandises suisse et assure l'acheminement des volumes sur le rail. Elle exploite en outre aujourd'hui ses propres terminaux dans toute la Suisse. Elle est également propriétaire du terrain qui accueillera le futur terminal à conteneurs Bâle Nord.

La branche logistique participe à la conception du terminal

Comme prévu, CFF Cargo veut lancer la procédure d'approbation des plans du nouveau terminal au cours du quatrième trimestre de cette année. L'objectif étant de mettre en service la première étape de l'installation pour le transbordement rail/route d'ici à fin 2016. Dans une deuxième phase, l'installation sera agrandie avec un nouveau bassin portuaire pour le transbordement trimodal (route/rail/eau) et directement connectée au port rhénan de Kleinhüningen.

Des représentants de la branche logistique ont été étroitement impliqués dans les travaux de planification de CFF Cargo au premier semestre. Des thèmes concernant le rail, la navigation, la route, les conteneurs et le marché ont été traités au sein de cinq groupes de travail. Les travaux sont par ailleurs constamment harmonisés avec l'Office fédéral des transports (OFT).

Dans le cadre de la procédure de médiation dirigée par l'Office fédéral des transports en 2013, les représentants du secteur des transports et des chargeurs de Suisse se sont prononcés en faveur du terminal de transbordement trimodal Bâle Nord. Ce dernier servira à traiter les volumes sans cesse croissants de conteneurs du trafic d'import/export.

A propos de CFF Cargo

Avec presque un quart de la prestation totale de trafic de marchandises, CFF Cargo occupe la première place sur le marché suisse. CFF Cargo effectue le transport des marchandises de manière efficiente et avec une grande ponctualité. Le trafic par wagons complets est l'épine dorsale du trafic de marchandises suisse et il relie également l'économie suisse aux flux internationaux de marchandises. En 2013, CFF Cargo a réalisé un résultat d'exploitation de 953 millions de francs, avec 3000 collaborateurs, et une prestation de transport de 12 317 millions de tonnes-kilomètres nettes.

Nicolas Perrin, CEO de CFF Cargo: «Pour CFF Cargo, il est essentiel que le port rhénan soit connecté de façon optimale au réseau ferroviaire suisse.»

A propos de Hupac

Hupac est l'entreprise leader du trafic combiné en Suisse et fait partie des leaders du marché européen. Le réseau de Hupac compte 100 trains par jour entre les grands centres économiques européens, et ce, jusqu'en Russie et en Extrême-Orient. En 2013, le volume du trafic était d'environ 657 000 acheminements par la route. Le groupe Hupac emploie 405 collaborateurs dans 12 entreprises implantées en Suisse, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Belgique, au Danemark, en Pologne et en Russie. Informations complémentaires sur: www.hupac.ch.

A propos de Contargo

Avec un volume de transport annuel de 2 millions de TEU, Contargo compte parmi les plus grands réseaux logistiques conteneurisés en Europe. Contargo assure le trafic conteneurisé entre les ports occidentaux, les ports allemands de la mer du Nord et l'arrière-pays européen. L'entreprise dispose de plus de 25 terminaux à conteneurs en Allemagne, en France, en Suisse et en République tchèque. Contargo possède par ailleurs des bureaux sur sept sites en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique et au Japon. L'entreprise exploite en outre ses propres compagnies maritimes et ferroviaires. Ses 800 collaborateurs ont réalisé en 2013 un chiffre d'affaires annuel de 410 millions d'euros. Informations complémentaires sur: www.contargo.net.

Holger Bochow, COO de Contargo AG: «Afin de pouvoir répondre à long terme aux exigences de nos clients et des marchés, il est indispensable de disposer d'un nouveau terminal à conteneurs (Bâle Nord), qui sera connecté au Rhin et relié, via une connexion directe, au corridor de trafic ferroviaire de marchandises Rotterdam-Gênes.»

Contenu complémentaire