Siège de Berne Wankdorf: Les CFF inaugurent leur nouveau siège à Berne Wankdorf.

Les CFF ont inauguré aujourd’hui leur nouveau siège à Berne Wankdorf. Des postes de travail modernes, réunis sur un site facilement accessible avec les transports publics, soulignent le rôle des CFF, entreprise moderne et employeur attrayant. Alors que jusque-là, le personnel était disséminé sur six sites, 1800 collaboratrices et collaborateurs des divisions et des unités centrales sont à présent réunis en un seul emplacement. L’environnement de travail ouvert favorise une collaboration plus efficace, ce qui profite aussi à la clientèle. Enfin, le nouveau site du Wankdorf permet de diminuer les coûts par poste de travail.

Aujourd’hui, Andreas Meyer, CEO des CFF, a inauguré officiellement le nouveau siège des CFF, situé à Berne Wankdorf, en présence d’Alexander Tschäppätt, maire de Berne, et de nombreux invités. La grande horloge de gare CFF, symbole de l’entreprise par excellence, a été dévoilée à cette occasion (voir encadré). Les CFF concentrent dans les deux bâtiments du site de WankdorfCity six anciens bâtiments de bureaux de la région de Berne (Mittelstrasse, Brückfeldstrasse, Hochschulstrasse, Parkterrasse, Poststrasse, Effingerstrasse). Le déménagement sera terminé à la mi-septembre. À ce moment-là, 1800 collaboratrices et collaborateurs des unités centrales et des divisions Infrastructure et Immobilier travailleront au nouveau siège des CFF. Dans la région de Zurich, six sites décentralisés ont déjà été regroupés dans le bâtiment Westlink, à Zurich Altstetten, en novembre 2013.  

Collaboration plus efficace et délestage des trains aux heures de pointe.

Des postes de travail modernes encouragent la collaboration et permettent des synergies au-delà des unités et de la hiérarchie. En rapprochant leurs collaboratrices et collaborateurs, les CFF modernisent leur manière de travailler. Afin d’optimiser l’occupation des postes de travail, les CFF ont instauré le Desksharing sur leur nouveau site. La plupart des collaboratrices et collaborateurs n’auront plus de poste de travail fixe. En règle générale, 12 collaborateurs se partageront 10 postes de travail. Le Desksharing et le concept Multispace de bureaux ouverts permettent d’exploiter les espaces de manière plus souple et plus efficace. Les surfaces sont occupées de façon optimale. Il n’y a plus de bureaux individuels, pas même pour les membres de la Direction du groupe. Cela encourage l’ouverture et la transparence aux CFF.

Des standards contraignants assurent l’attrait, la modernité et l’uniformité des espaces, du mobilier et des postes de travail. Outre les structures ouvertes, le site offre des locaux de retrait, des espaces de repos et de projets, des zones de conférences et de pauses, ainsi que des vestiaires, des douches et deux restaurants du personnel.  

Personnel préparé au changement.

Grâce à des outils de travail mobiles et à des horaires souples, les CFF encouragent leur personnel à travailler en déplacement ou depuis chez soi. Les collaboratrices et collaborateurs contribuent ainsi activement au délestage des heures de pointe et libèrent des places pour leur clientèle dans les trains. Les conférences téléphoniques et vidéo remplaceront progressivement les réunions classiques. Si celles-ci sont indispensables, elles seront autant que possible fixées aux heures creuses. Les collaboratrices et les collaborateurs ont été préparés au déménagement et aux changements qu’il implique pendant deux ans. Cela implique entre autres l’introduction de nouvelles techniques de travail, la formation, une communication régulière, des workshops, des journées de rangement et plusieurs manifestations, telles que la journée du chantier. Le personnel a été intégré autant que possible à la conception, de façon active et directe, par exemple lorsqu’il s’est agi d’aménager les bureaux Multispace.

Viabilité écologique et renforcement de la productivité.

Le regroupement des sites et la modernisation des espaces de travail optimisent l’entretien des bâtiments, la conciergerie et les coûts énergétiques. Par exemple, les coûts imputés aux loyers ont pu être réduits de 25%. L’avenir des CFF sera plus économique, plus efficace, plus productif et plus durable, ce qui profitera à leur clientèle aussi.

La viabilité écologique est l’un des objectifs du groupe CFF, ce qui a fortement influé sur la construction du nouveau siège. Les lamelles de verre mobiles de la façade du bâtiment sont un système de régulation intelligent, réagissant au rayonnement du soleil.

Le siège des CFF répond au standard MINERGIE-P. L’excellente qualité thermique de l’enveloppe du bâtiment, qui, entre autres, assure une production élevée de la chaleur grâce à l’énergie solaire rayonnée, permet d’atteindre ce standard.  

Une horloge de gare, symbole des valeurs des CFF.

Une grande horloge de gare se trouve devant l’entrée du nouveau siège des CFF, à la Hilfikerstrasse 1. Elle confère une visibilité supplémentaire au siège des CFF et rappelle au personnel de s’engager au quotidien pour la clientèle. Elle symbolise des valeurs chères aux CFF, telles que la ponctualité, la fiabilité et la sécurité. Reconnaissable à sa trotteuse rouge, c’est la deuxième plus grande horloge CFF du monde. Conçue en 1944 par l’ingénieur Hans Hilfiker pour les CFF, l’horloge de gare rappelle le passé, s’inscrit dans le présent et indique l’avenir des CFF.

D’un diamètre de sept mètres, le cadran de l’horloge sera bien visible depuis les trains aussi. Mais cette horloge affiche plus que l’heure. Sous www.cff.ch/joueravecletempsOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre., nos clientes et nos clients peuvent eux-mêmes «jouer avec le temps». Il vous est possible de créer vos propres animations et de les partager sur les médias sociaux. Avec un peu de chance, elles seront reprises sur la grande horloge de gare qui se trouve devant le siège des CFF. Les animations les plus créatives seront primées. L’horloge est une institution depuis des décennies. La population suisse la perçoit comme un symbole clé des CFF. Elle représente le lien entre la modernité du nouveau siège et la tradition des CFF.  

Contenu complémentaire