Téléphonie et Internet: Les CFF adjugent des marchés de services.

Les CFF renouvellent les contrats relatifs à leurs services de communication en matière de téléphonie fixe, de radiotéléphonie mobile, d’accès à Internet et d’envoi de SMS par courrier électronique pour les cinq prochaines années. Ils couvrent ainsi les nouveaux besoins de leurs collaboratrices et collaborateurs, simplifient l’accès aux informations utiles et créent une base importante de communication avec leur clientèle. Portant sur un montant de CHF 72,2 millions, le marché relatif à la téléphonie fixe et aux services de radiotéléphonie mobile est adjugé à Swisscom. Sunrise obtient le marché d’accès à Internet et d’envoi de SMS par courrier électronique.

En mars 2014, les CFF ont lancé un appel d’offres relatif à la transmission de données et de la parole pour la téléphonie fixe et mobile, à l’accès à Internet et à l’envoi de SMS par courrier électronique (passerelle SMS), conformément à la législation sur les marchés publics (LMP/OMP). L’entreprise renouvelle ses contrats de téléphonie fixe, de radiotéléphonie mobile, d’accès à Internet et d’envoi de SMS par courrier électronique pour la période 2015-2019. Cet appel d’offres est dû à l’échéance des contrats fixes conclus avec les opérateurs actuels, mais aussi à l’évolution des besoins du personnel en matière de communication. Toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs CFF auront un appareil mobile d’ici à fin 2015, ce qui leur permettra d’accéder rapidement à toutes les informations utiles pour leur travail.

C’est Swisscom qui a obtenu le marché relatif à la transmission de données et de la parole pour la téléphonie fixe et mobile. Les CFF sont titulaires de plus de 40 000 abonnements de téléphonie mobile pour les besoins de communication de leur personnel et la surveillance des installations techniques. Ce nombre est appelé à augmenter. «Ces prochaines années, nous comptons avec une augmentation annuelle du nombre d’abonnements mobiles de 6%», prévoit Yves Zischek, responsdable Télécom CFF. Les CFF sont sensibles aux tendances du marché et à l’évolution technologique en cours dans le monde de la communication. Le nombre de raccordements au réseau fixe, aujourd’hui estimé à un millier, est appelé à diminuer de moitié. Ces raccordements seront remplacés par de nouvelles technologies telles que la communication en temps réel (communications unifiées) et la téléphonie par Internet (voix sur IP). Le marché est chiffré à CHF 72,2 millions sur cinq ans, avec une optionde prolongation de deux fois deux ans. Swisscom est déjà le fournisseur actuel de ces services.

Les services d’accès à Internet et d’envoi de SMS par courrier électronique seront assurés à l’avenir par l’entreprise Sunrise.«La collaboration couvrira les exigences de sécurité relatives à Internet et permettra le lancement de nouveaux services web», poursuit Yves Zischek. Le marché est chiffré à CHF 1,93 million sur cinq ans, avec une option de prolongation de deux fois deux ans.

Les critères de qualité et de performance ont été décisifs pour l’attribution du marché, tout comme les critères économiques. Les CFF sont soumis à la législation sur les marchés publics (LMP/OMP). En accord avec celles-ci, l’acquisition de services de radiotéléphonie publique a fait l’objet d’une procédure ouverte lancée par les CFF en mars 2014. Tous les pretataires intéressés ont eu la possibilité de soumettre une offre.

Contenu complémentaire