Plus de passagers et de marchandises, un résultat du groupe en recul, un nouveau bénéfice pour CFF Cargo au premier semestre 2014.

Le nombre de voyageurs CFF a progressé de 3% par rapport à la même période de l’année précédente en s’est fixant à 1 002 000. En trafic marchandises, les prestations de transport se sont inscrites en hausse de 27%. La ponctualité voyageurs progresse également de 87,3% à 89,6%. Le résultat du groupe s’est contracté de 43% à 57 millions de francs. Cela est dû à l’augmentation des charges d’entretien de l’infrastructure, à la hausse des amortissements imputable avant tout à l’acquisition de nouveaux trains et à la baisse des bénéfices provenant de la vente de biens immobiliers. SBB Cargo International a équilibré ses comptes au premier semestre 2014 pour la première fois de son existence.

Bon bilan de la sécurité et valeurs de ponctualité élevées par rapport au premier semestre 2013.

Avec 89,6%, la ponctualité des voyageurs s’inscrit en hausse par rapport à la même période de l’année précédente (87,3%). Les correspondances tenues se maintiennent à un niveau élevé (97,4% contre 97,5% au premier semestre 2013). En comparaison internationale, ces valeurs sont très élevées. Ce bon résultat a pu être atteint grâce à une exploitation pleinement opérationnelle, en dépit d’une intense activité de construction et d’entretien sur le réseau ferroviaire.

Recul du résultat du groupe en dépit de produits d’exploitation plus élevés.

Après financement par les pouvoirs publics, le flux de trésorerie disponible s’inscrit à -384 millions de francs. Par rapport à la même période de l’année précédente, il s’est amélioré de 102 millions de francs. Cela est dû au moindre volume d’achat de matériel roulant en 2014 et à des reports de projets immobiliers. Le flux de trésorerie négatif débouche sur une augmentation de l’endettement porteur d’intérêt de 7%, à 8703 millions de francs (CHF 8102 millions).

Voyageurs: résultat sous pression en raison de la hausse des amortissements.

En raison de la hausse des amortissements du matériel roulant, dus à la modernisation du parc de véhicules, le résultat de la division Voyageurs s’établit à -2 millions de francs (premier semestre 2013: 29 millions de francs). Les CFF escomptent un résultat positif sur l’année, en raison de la fluctuation saisonnière des affaires et d’une hausse des produits du trafic au second semestre.

Immobilier: résultat en demi-teinte, hausse des produits de location.

CFF Cargo: résultat positif et progression des prestations de transport.

SBB Cargo International a également connu une évolution favorable. Les nouveaux transports et la hausse de la productivité ont été déterminants. Cela a débouché sur un bénéfice de 1,1 million de francs, soit 3,9 millions de francs de plus qu’au premier semestre 2013.

Infrastructure: un déficit dû à l’augmentation des coûts d’entretien.

Comme en 2013, toutefois, le résultat du segment Infrastructure est grevé par les mesures d’entretien supplémentaires du réseau ferroviaire. Cela débouche sur un déficit de 61 millions de francs (premier semestre 2013: -71 millions de francs). Les CFF supporteront les charges supplémentaires non prévues par la Convention sur les prestations jusqu’à la mise en oeuvre de FAIF en 2016.

Second semestre: continuer le développement de l’offre et des prestations.

D’ici à la fin de l’année, la clientèle CFF bénéficiera d’une excellente réception pour la téléphonie mobile dans toutes les voitures du trafic grandes lignes, grâce à l’installation d’amplificateurs de signal. Enfin, nos clientes et nos clients profiteront d’ici à la fin 2015 d’un accès à Internet gratuit dans une centaine de gares.

Groupe CFF: le premier semestre en chiffres (en millions de francs).

 

Premier semestre 2014:

Premier semestre 2013:

Différence (en %)

Produits d’exploitation

4173

4045

+3,2

Charges d’exploitation

4073

3933

+3,6

EBIT

100

112

-10,8

Résultat du groupe

57

101

-43,2

Résultats par segment.

 

Premier semestre 2014:

Premier semestre 2013:

Voyageurs

-2

29

Immobilier*

114

158

Trafic marchandises

15

3

Infrastructure

-61

-71

* Avant versement des indemnités compensatoires 

Contenu complémentaire