La recherche au service du chemin de fer: Les CFF renforcent leur collaboration avec les hautes écoles.

Les CFF étendent désormais leur collaboration avec l’Université de Saint-Gall et concluent un nouveau contrat de coopération similaire avec les Ecoles Polytechniques Fédérales de Zurich et de Lausanne. Objectif: stimuler les innovations pour le développement du système ferroviaire suisse.

Depuis les prémices de l’histoire ferroviaire en Suisse, science et recherche jouent un rôle clé: les nouvelles découvertes et les technologies innovantes ont toujours été le moteur dans le développement du système ferroviaire suisse. Afin de poursuivre sur la lancée de ce développement continu, les CFF prolongent de cinq ans les accords sur la recherche conclus avec l’Université de Saint-Gall depuis 2009. Par ailleurs, les CFF intensifient le travail en commun avec les Ecoles Polytechniques Fédérales de Zurich et de Lausanne par des contrats de coopération similaires dès ce mois de janvier 2015. Un conseil de la recherche, composé de scientifiques issus des différentes hautes écoles et universités suisses et de membres des CFF, définit les thèmes sur lesquels se pencheront les collaborateurs scientifiques des hautes écoles. Les CFF versent à chaque haute école 150 000 francs par année pour cette collaboration.

Fonds destiné à la recherche continuellement approvisionné

En 2010, les CFF ont institué un fonds de recherche. Dès cette année, il sera augmenté de 100 000 francs pour atteindre 300 000 francs au total par an. Des thèmes importants dans le domaine des transports publics feront l’objet d’appels d’offres et les chercheurs de toute la Suisse pourront postuler. Le conseil de recherche choisit ensuite le projet le plus idoine et détermine également à quelle hauteur il sera financé par le fonds de recherche.

Les thèmes de recherche actuels au service des transports publics de l’avenir

Depuis quelques années, les besoins des usagers se sont centrés fortement sur le monde digital. Le réseau ferroviaire suisse entend miser sur les innovations technologiques pour absorber la nécessaire augmentation de ses capacités plutôt qu’investir dans des infrastructures coûteuses.

Parmi les pistes de recherche, on peut mentionner à titre d’exemple: comment renforcer la qualité, la capacité et la disponibilité du réseau ferroviaire suisse à moindre coût tout en conservant un niveau de sécurité au moins équivalent? Ou encore: comment les processus dans les entreprises complexes, qui se situent dans un marché fortement régulé, peuvent-ils être améliorés?

Vous trouvez des informations complémentaires en allemand sur www.sbb-lab.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne