L’agrandissement de la deuxième voie accompli.

Succès pour l’opération coup de poing ce week-end dans le tunnel de Saint-Maurice, qui a nécessité une interruption totale du trafic ferroviaire. La voie côté montagne a été adaptée à la circulation des trains à deux étages. Des bus navettes ont circulé du vendredi 6 novembre 2015 à 22h40 au lundi 9 novembre à 3h30. La circulation des trains a désormais repris normalement.

Après la voie côté Rhône en mars dernier, les CFF ont terminé l’agrandissement du tunnel de Saint-Maurice côté montagne ce week-end, lors d’un chantier qui a nécessité l’interruption totale du trafic ferroviaire. Les quelque 80 mètres de la voûte et de la paroi, situés au-dessus de l’aiguillage nécessaire au fonctionnement de la gare, ont été adaptés pour la circulation prochaine des trains à deux étages sur la ligne du Simplon.

Une prouesse technique se situe en amont de cette réussite. L’agrandissement de cette dernière portion du tunnel a été réalisé à l’explosif : une première sur une aussi longue distance, avec autant de charges. L’explosion s’est déroulée en toute sécurité et les travaux de déblaiement des gravats, de consolidation de la roche et de remise en état de la voie ont pu se réaliser selon la planification prévue.

Les travaux d’agrandissement du gabarit sont en cours depuis l’automne 2013. Ce chantier coup-de-poing représente la dernière intervention de taille au tunnel de Saint-Maurice. Les prochaines étapes consisteront notamment à réaliser les aménagements intérieurs et à mettre en place la nouvelle voie côté montagne. La mise en service du tunnel est prévue pour le printemps 2016.

Le tunnel de Saint-Maurice marque une étape importante dans l’adaptation de la ligne entre Lausanne et Brigue à la circulation des trains à deux étages. Afin de mener à bien ce projet sur l’entier de la ligne du Simplon, l’aménagement des tunnels de Burier et de Raspille ainsi que la surélévation de 12 ponts est également nécessaire. La circulation des premiers trains à deux étages est prévue pour l’horizon 2018.

D’autres travaux ferroviaires ont été concentrés dans la région durant ce week-end d’interruption: la création d’un nouveau passage inférieur et l’installation d’un nouvel aiguillage nécessaire au chantier du pont sur le Rhône, à Massongex, ainsi que des travaux d’étanchéité au pont sur la Grande Eau, à Aigle.

L’interruption du trafic ferroviaire a eu lieu du vendredi 6 novembre 2015 à 22h40 au lundi 9 novembre à 3h30. Les trains ont été remplacés par des bus navettes entre Saint-Maurice et Bex, et en partie Villeneuve, ainsi qu’entre Saint-Maurice et Saint-Gingolph. Les premiers trains de ce lundi matin ont circulé comme prévu selon l’horaire.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne