Trains de nuit : Les CFF prennent connaissance des résultats d’un sondage.

L’association umverkehR a présenté aujourd’hui les résultats de leur sondage sur le trafic de nuit aux CFF. Ces derniers en prennent note. Pour des raisons économiques, les CFF se sont retirés du secteur des trains de nuit en 2009. Un retour n’est pas prévu à ce jour. La stratégie des CFF en trafic voyageurs international se concentre en effet sur les liaisons de jour dans un rayon équivalant à quatre à six heures de transport. C’est là que le chemin de fer peut faire valoir pleinement ses atouts face au trafic aérien.

Une pétition de l’organisation environnementale umverkehR demande que les CFF réintroduisent le trafic ferroviaire voyageurs de nuit. Parallèlement à cette initiative, umverkehR a fait un sondage sur l’utilisation des trains de nuit. L’organisation a présenté aujourd’hui ses résultats aux CFF. Ces derniers en prennent note avec intérêt.

Cela dit, la stratégie des CFF se concentre sur les liaisons de jour pour des destinations européennes situées dans un rayon équivalant à quatre à six heures de transport. Les temps de parcours du trafic international de jour ont déjà notablement baissé. Cette tendance va se poursuivre, notamment avec l’ouverture du tunnel de base du Saint-Gothard à la fin 2016. Les lignes nouvelles en Italie (Milan/Rome), en France et en Espagne (Barcelone) illustrent également cette évolution. Sur ces tronçons, le chemin de fer est extrêmement compétitif par rapport au trafic aérien, si l’on considère le confort et le temps de parcours. Ces prochaines années, les CFF investiront près d’un milliard de francs dans du matériel roulant nouveau afin de renforcer ces avantages.

Les CFF se sont retirés du segment des trains de nuit en 2009 pour des raisons économiques. Ils suivent toutefois avec attention les tendances de ce secteur. Actuellement, ils ne prévoient pas de réintroduire un trafic de nuit avec leur propre matériel roulant. Les trains de nuit existants sont exploités par la Deutsche Bahn, sous sa propre responsabilité ou en coopération avec les ÖBB.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne